Skip to content

3 conseils pour réussir vos campagnes de publicité native

Elle est à mi-chemin entre contenu et publicité. Malgré cette identité ambiguë, elle a su se frayer un passage jusque sur les pages web de grandes maisons de presse comme le New York Times ou le Wall Street Journal. Cette forme de contenu sponsorisé, plus techniquement appelé ‘publicité native’ se veut une incruste discrète. Dans l’idéal, cette réclame déguisée, apparaissant généralement en forme d’article ou de vidéo, doit se fondre parfaitement dans le décor, promouvant un produit quelconque sans avoir l’air d’y toucher. Mais peu maitrisent cet art. A tel point qu’au final, elle rebute le client aulieu de l’amadouer. Dans un article paru sur CMS Wire, Tom Wentworth, spécialiste de gestion de contenu web fait part de trois commandements à observer pour ceux qui veulent y recourir.

Produire régulièrement du contenu

Avant d’oser faire votre pub sur un site partenaire, veillez à être une référence vous-même, et cela sur vos propres sites. C’est le cas du fast-food grillé Chipotle. Cette marque a su créer un flot de contenu intéressant et utile sur sa page Tumblr, mais aussi dans sa propre série télévisée en quatre parties intitulée «Farmed and Dangerous». Diffusée sur Hulu – le site web de vidéo à la demande, elle jette un regard satirique sur jusqu’où les compagnies agricoles peuvent aller pour déformer les perceptions sur leurs pratiques. Dans la foulée, Chipotle fait la lumière sur les aliments qui se trouvent dans votre assiette tout en soulignant l’importance de consommer des ingrédients cultivés avec intégrité comme ceux servis chez elle. Du coup, c’est avec plaisir que fans et néophytes suivent la campagne de publicité de Chipotle sur les sites tiers tel que sa série «Food for Thought» sur Huffington Post.

Créer du contenu pertinent

Si Chipotle a réussi, c’est aussi parce que sa communication est conforme à son identité. Elle conserve un message cohérent sur l’ensemble de ses plateformes. Trop de marques tombent dans le piège de faire de la pub juste pour le principe, sans associer le contenu à leur marque ou à la mission de leur entreprise. C’est le cas d’une publicité de Virgin Mobile dédiée aux papas, paru dans le site d’information BuzzFeed. Sortie durant la fête des pères, elle fut néanmoins mal reçue parce qu’elle n’était nullement liée aux activités de Virgin Mobile.

Distribuer ce contenu au bon endroit

Le lieu idéal pour une publicité native serait là où elle est en harmonie avec le contenu de la plateforme où elle apparait, et où elle déclencherait une action de la part de l’internaute, conseille Tom Wentworth. Pinterest est un excellent exemple d’un forum où les consommateurs peuvent partager des photos des marques et produits qu’ils aiment, mais aussi de procéder directement à l’achat grâce à son bouton «Acheter». Ainsi, les professionnels du marketing gagneraient à y insérer leurs pubs grâce à ses tableaux intégrés (Pinboards) ou en parrainant des boards liés à leurs offres.

Voir tous nos articles