60% du contenu est mauvais

Les consommateurs considèrent que plus de la moitié du contenu que les marques produisent est mauvais.

Dans son plus récent rapport « Meaningful Brands », l’agence Havas révèle de nouvelles données permettant de suivre la relation entre la performance d’une marque, sa pertinence et le contenu qu’elle produit.

En effet, 84% des consommateurs s’attendent à ce qu’une marque produise du contenu, mais en date d’aujourd’hui près de 60% de ce qu’elles publient est considéré comme mauvais ou non pertinent.

L’étude fait un lien direct entre l’efficacité du contenu d’une marque et l’impact que celle-ci a sur le bien-être personnel des consommateurs. Ainsi, les marques qui ont le plus d’impact sont celles qui publient le meilleur contenu.

L’efficacité du contenu dépend de ce que ce dernier apporte au consommateur. On le répète souvent, mais le contenu que vous produisez n’est pas à propos de vous. Il se doit d’être conçu en fonction des besoins de vos consommateurs. What’s in it for them!

Cependant, pour être efficace, un contenu se doit aussi d’être pertinent pour l’industrie dans laquelle la marque évolue. Le contenu peut inspirer, éduquer, aider, récompenser, informer ou divertir, mais c’est une réflexion structurée qui permettra d’établir là où des efforts de production de contenu doivent être mis et où ils doivent être retirés. L’industrie du tourisme n’aborde pas le contenu de la même façon que l’industrie automobile.

PLUS >  Saturday Night Live coupera son temps publicitaire de 30%

Un article publié du côté de Warc va un peu plus en profondeur sur le (très intéressant) sujet. Je vous invite aussi à suivre le lien vers le site de Meaningful Brands pour en savoir encore plus sur les résultats.