Skip to content

Audience et « big data »: Conde Nast fait le saut

1 billion de données par mois devraient vous permettre d’en savoir plus sur votre audience.

Nous voulons tous cibler l’audience la plus précise possible. Mais comment faire? Quels sont les meilleurs outils nous permettant de le faire? Facebook a certainement un excellent lot d’outils qu’ils mettent à notre disposition, mais on a parfois l’impression de lancer de l’argent dans boîte noire. Ça semble fonctionner, mais on ne sait pas vraiment ce qui se passe dans la boîte.

Conde Nast désire permettre aux annonceurs et aux marques de cibler une audience encore plus précise. À travers sa propre entreprise de données et analyse, 1010data, elle lance un nouveau produit qui permet aux annonceurs d’avoir accès à sa gigantesque base de données de consommateurs.

Grâce à ses multiples plateformes et propriétés, Conde Nast colligerait présentement près d’un billion de points de données chaque mois (pages vues, visites en magasin, etc.). C’est ici qu’on entre dans le domaine du « big data. »

Grâce à ces données, ils permettre ainsi à un annonceur de cibler une audience, créée à partir d’habitudes de consommation de contenu et d’activités d’achats. Ceci crée des micro-segments, très ciblés et nichés pouvant être un match parfait avec une marque donnée.

C’est de cette façon qu’un média traditionnel, qui devrait être sur le point de l’extinction, utilise son audience comme levier (qui reste encore très très imposante) afin d’offrir de meilleures options aux annonceurs.

Comme vous le lirez dans l’article de ComputerWorld, ceci reste essentiellement une situation où un média garde l’ancien modèle publicitaire et tente de le sauver. Est-ce que ça fonctionnera, est-ce que ça pourra aider Conde Nast? Cette question reste sans réponse pour le moment. Mais entre-temps, ils accumulent des données ayant une très grande valeur, tout comme la plupart des médias « traditionnels », afin de pouvoir mieux servir leurs annonceurs.