Skip to content

Disney+, Black Beauty et films de marque

Les films de marque font partie de la stratégie de contenu de nombreuses organisations. Comment sont-ils produits?

Les films de marque et les documentaires de marque sont des types d’actifs de marketing de contenu que les entreprises souhaitent produire lorsque leur objectif est de créer un contenu à fort impact et à fort engagement (temps passé avec la marque dans ce cas-ci) qui servira de pièce maîtresse dans leur bibliothèque de marketing de contenu. C’est ce qu’on appelle un contenu Héro.

Le contenu Héro est produit pour attirer l’attention de l’audience cible de la marque grâce à un plan de déploiement et de distribution plus étendu que la normale. C’est également le type de contenu idéal pour être la source d’un grand nombre de pièces plus petites dérivées de la pièce principale (ce que nous appelons la méthode 10×1 chez Toast) qui peut même être déployé au fil du temps dans l’écosystème de la marque. L’émotion, le storytelling et les thèmes centrés sur l’humain sont très souvent au cœur de la trame narrative des films de marque.

Comment démarre un projet de film de marque ?

Il existe plusieurs scénarios. En voici trois.

Lorsqu’elles travaillent déjà avec une agence de contenu de marque, certaines organisations fourniront à l’équipe créative un brief, avec les objectifs qu’elles souhaitent atteindre (plus de portée, construire de nouveaux segments d’audience, positionner les valeurs et les actions de la marque, etc.). Il en résultera un film très personnalisé, mais qui n’ira parfois pas aussi en profondeur dans le sujet que les deux autres scénarios ci-dessous.

Dans d’autres cas, le tournage d’un film ou d’un documentaire est déjà en cours ou terminé et les producteurs sont à la recherche d’une distribution complémentaire par l’intermédiaire d’un partenaire de contenu de marque et ils s’adresseront aux marques pour leur proposer cette opportunité.

Dans notre troisième exemple, les producteurs et les réalisateurs contactent les marques pour leur proposer une histoire avant de commencer la production, ce qui permet à la marque de collaborer au scénario et d’intégrer ses valeurs dans l’histoire globale. C’est ce que nous avons fait pour nos films de marque les plus réussis ici chez Toast.

Dans ces trois cas, les marques seront rarement très présentes dans le film final et l’intégration du produit (si elle a lieu) sera généralement subtile et appropriée. C’est ce qui fait l’impact d’un film de marque: il ne s’agit pas d’une publicité pour la marque. C’est un véhicule qui permet à la marque de créer un lien avec son audience à un niveau émotionnel.

Dans un exemple récent, la réalisatrice de Black Beauty de Disney+, Ashley Avis, a contacté la marque Blundstone Boot lorsqu’elle a envisagé un documentaire sur les chevaux mustangs dans l’ouest des États-Unis. Il s’agit d’un excellent exemple de notre troisième méthode de production d’un film de marque: il faut d’abord définir le concept de l’histoire, puis entrer en contact avec les marques qui correspondent le mieux aux valeurs de celui-ci.

Le prochain long métrage documentaire aura Blundstone comme marque présentatrice en titre et bien que certains protagonistes porteront des bottes Blundstone, la présence de la marque dans le contenu ne va pas plus loin.

Ashley Avis a récemment accordé une interview à l’équipe de Brandstorytelling.tv, expliquant le processus et comment la marque et le contenu se sont parfaitement accordés.

Je vous invite à regarder l’interview et à vous demander: à quel type de film de marque ma marque pourrait-elle participer? Comment serait-il distribué? Si vous avez des réponses ou si cela suscite d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter!