Skip to content

Facebook lance Facebook Places. Leur angle: le « storytelling »

Le 18 août en soirée, Facebook a lancé son nouveau service de géolocalisation Facebook Places.

Ce service de « check-in » est un duplicata presque vulgaire de ce que Foursquare, Gowalla et autres font déjà. Cependant, avec sa masse d’utilisateurs (500 millions à ce jour, comparé à 2 millions pour le numéro un actuel Foursquare), Facebook amène la géolocalisation sociale à la masse.

Nous pourrions nous étendre sur l’approche d’affaires qui pousse Facebook à lancer un service très similaire à ceux d’autres fournisseurs (ils ont d’ailleurs tenté d’acquérir Foursquare il n’y a pas si longtemps), mais l’angle que je veux aborder ici est comment ils l’ont présenté.

Lors de la présentation, Christopher Cox, VP produits, a mis l’accent sur le potentiel de mémoire collective plutôt que sur l’instantanéité de ce genre de service. Alors que tous les autres se concentrent sur « ce que font vos amis, là, en ce moment, maintenant! », Facebook, présente Facebook Places comment étant le service qui pourra raconter une histoire. Un bel exemple de storyteling dans la présentation d’un produit.

Voici comment le storytelling peut permettre de distinguer un produit d’un autre, tiré de la présentation de Cox.

Too many of our human stories are still collecting dust on the shelves of our collections at home. Those stories are going to be placed. Those stories are going to be pinned to a physical location so that maybe one day in 20 years our children will go to Ocean Beach in San Francisco, and their little magical thing will start to vibrate and say, ‘This is where your parents first kissed.’

On ressent immédiatement quelque chose de différent : l’histoire fait référence à nos valeurs, nos souvenirs. Beaucoup plus fort que « Viens voir où sont tes amis en ce moment! » (usage du point d’exclamation volontaire).

En publicité, raconter une histoire peut faire la différence dans la perception du produit et de la marque. On le répète, on le martèle, mais nous en avons ici un excellent exemple.

Est-ce que Facebook Places sera un grand hit? À voir. Est-ce un produit parfait, sans enjeux liés à la vie privée? Sûrement pas. Ce sera pour un autre billet.


(photo via ReadWriteWeb)