Skip to content

La psychologie du contenu de Buzzfeed: rapide et lente

La psychologie ne fait pas que générer des clics, elle génère de l’engagement.

Produire du contenu est relativement facile. Faire en sorte qu’il soit vu est une tout autre chose.

Je l’écris depuis quelque temps maintenant, mais notre mot d’ordre chez Toast est « utilité et portée. » L’utilité est l’idée de créer du contenu qui est utile, du contenu que votre audience regardera/écoutera/lira. La portée vise à faire en sorte que ce contenu soit amené à cette même audience, qu’elle soit au courant qu’il existe et en les convaincant de passer un peu de temps avec vous.

Sur internet, la portée consiste à générer des clics et l’utilité à créer un engagement (regarder/écouter/lire). Générer des clics, ça, c’est OK et nous savons comment le faire (pensez aux titres de Upworthy, « You won’t belive what happens next »), mais l’engagement, c’est un peu plus complexe.

Et c’est là que la psychologie émotionnelle fait son entrée, avec la pensée rapide et lente.

La pensée rapide « travaille rapidement et automatiquement. Un exemple est qu’on retire nos doigts du feu avant même de réaliser ce qui s’est passé. Un autre est de conduire une voiture sur une autoroute vide. » dit Sonya Song, ex-Google et fellow Knight-Mozilla en recherche sur les médias.

La pensée lente, quant-à elle, « elle est lente et demande de l’effort, comme quand on calcule 23 x 67 = ____ », dit Song. « En d’autres mots, elle demande de l’attention, comme conduire à gauche pour quelqu’un qui ne l’avait jamais fait. »

Et c’est exactement comment Buzzfeed approche sa création de contenu. En jouant avec les deux types de pensée. Pour éviter de se retrouver dans un problème de branding où ils ne seraient connus que pour leurs listes, ils ont commencé à créer du contenu pour la pensée lente (« Everything You Need to Know About the Uprising in Venezuela ») qui intéresserait leur audience très souvent en mode pensée rapide (« 13 Signs You’ve Gone Too Far With Your Pet’s Halloween Costume »).

L’article de cette semaine est sur ce sujet exactement. Comment voir votre contenu de ces deux perspectives et voir comment connaître l’état d’âme de votre audience peut vous aider à maximiser leur engagement.

Il est un peu plus long que ceux que je vous recommande d’habitude, mais prenez le temps de le lire. Il vous ouvrira les yeux sur la nouvelle façon de mesurer le succès: l’engagement.

LIRE LA SUITE >