Skip to content

La révolution du storytelling de marque, grâce au Super Bowl?

La connexion entre le Super Bowl et la publicité télévisée pourrait bien avoir lancé l’ère du brand storytelling.

Il y a 30 ans presque jour pour jour, Apple diffusait une des publicités les plus mémorables du Super Bowl, le classique « 1984 ». Depuis, l’engouement entourant les publicités de la finale de la NFL ne cesse de grandir.

Ces publicités sont vues comme le summum de l’industrie. Quelques-unes des meilleures. Et une chose que vous pouvez remarquer dans ces publicités, du moins dans les plus mémorables, c’est qu’elles sont des exemples parfaits de storytelling de marque.

Elles mettent l’histoire et les valeurs de la marque au-devant du produit.

Dans l’article que je vous recommande cette semaine, Tessa Wegert de Contently présente une argumentation autour du fait que le mouvement des publicités télévisées plus longues qui intègrent un forte composante de storytelling de marque a toujours été fortement lié au Super Bowl.

Certaines des meilleures pubs ont une durée de presque 2 minutes (« Born of fire » de Chrysler, en 2011, en est un excellent exemple). Une étude fait d’ailleurs remarquer que le top 10 des publicités du Super Bowl de l’an dernier avaient une durée moyenne de 89 secondes, plus du double qu’en 2010.

L’écosystème a changé.

Les marques attachent dorénavant leurs publicités du match à un ensemble d’éléments qui peuvent inclure une participation du public (voir la campagne de Coca Cola de 2012), du contenu complémentaire disponible en ligne, etc.

Le storytelling, un format plus long, la migration vers le web. Toutes des tendances très présentes dans le paysage de la publicité et du branding. Est-ce que le Super Bowl en est en partie responsable? Comme le dit Wegert dans l’article:

« S’ils n’avaient pu d’abord constater les effets du storytelling de marque sur les audiences du Super Bowl, est-ce que les publicitaires auraient embarqué dans la parade aussi vite? Sans savoir si les consommateurs seraient prêts à regarder, volontairement, du contenu commercial de plusieurs minutes, est-ce que les marques auraient allongé la durée de leurs vidéos diffusées en ligne? »

Lire l’article >>