La stratégie vidéo de Hearst

Hearst Originals met la pédale à fond sur la production vidéo.

Hearst Magazines est une entité média internationale possédant des magazines tels que Cosmopolitan, Country Living, Esquire, mais aussi les déclinaisons imprimées de marques telles que Airbnb (dont nous avions parlé dans un envoi précédent).

 

Au début de l’année 2019, Hearst, via sa division Hearst Originals, a fait l’acquisition du réseau YouTube Clevver ainsi que d’un studio de production à Los Angeles qui appartenait à Defy Media (entreprise dont nous avions aussi parlé dans un envoi précédent).

 

Ces initiatives font suite à deux embauches-clés ayant comme objectif de faire croître les revenus et les opportunités provenant de la production et la distribution vidéo du groupe média.

 

Les audiences que le groupe a développées sur YouTube, les autres réseaux tels que Snapchat, Instagram et Facebook ainsi que leurs propres plateformes permettent de générer de plus en plus d’intérêt d’investissement de la part des annonceurs.

 

Dans un article publié du côté de Digiday, Tim Peterson détaille l’approche et les opportunités qui sont au cœur de la stratégie vidéo de Hearst, avec plusieurs productions présentement en cours de préparation, des réseaux tels que Clevver et Delish (en plus de leurs propriétés associées aux magazines internationaux) et le développement de contenus ayant un potentiel de revenus publicitaires.

 

Cette lecture permet d’en comprendre un peu plus sur la structure que se donnent des entreprises telles que Hearst afin de rejoindre et satisfaire leurs audiences, tout en ayant bien en tête la dimension du ROI et de la génération de revenus.

Que pensez-vous de votre stratégie vidéo? Quel est votre niveau de satisfaction? Faites-nous signe et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

 

Voir tous nos articles