Skip to content

Le réel objectif d’affaires du contenu

L’objectif du contenu est de créer une relation de confiance entre une audience et une marque ou un diffuseur (pour, au final, vendre plus de produits et de gadgets). Mais derrière cette confiance, il y a un grand objectif d’affaires: mieux connaître les consommateurs et les clients.

L’équipe de vente vous dira qu’elle connaît le marché. Ils connaissent les consommateurs, les clients, comme s’ils faisaient partie de leur famille.

Mais ces connaissances sont basées sur les personnes avec lesquelles ils sont en contact. Les personnes qui entrent dans le magasin, qui appellent le bureau chef pour parler à quelqu’un, qui manifestent publiquement leur intérêt.

Mais trop souvent, ces idées du type « je connais le marché » ne sont pas basées sur une grande expérience avec les personnes qui ne sont pas allées jusqu’à se rendre dans un magasin, à appeler le bureau chef, etc. Ceux qui ont dit « non, pas pour moi » avant cela.

Mais l’équipe marketing est en contact avec ces personnes par le biais du contenu qu’elle produit. Elle apprend à les connaître, peut analyser leurs comportements, leurs actions, où ils abandonnent, etc.

Pendant trop longtemps, le contenu a été considéré comme une dépense qui servait principalement à l’équipe du service à la clientèle, en s’assurant que les audiences, les clients et les consommateurs existants reviennent encore et encore. Mais de plus en plus, il est considéré comme un moteur de collecte de données essentiel pour la connaissance des consommateurs.

Comme l’explique Helena Mah dans un article du CMO Council, l’établissement de ces connexions avec nos audiences nous permet d’obtenir des informations sur leur personnalité, leur style de vie, leurs intérêts, leurs opinions, leurs valeurs, leurs initiatives, etc.

Et ces éléments deviennent essentiels dans la planification stratégique de toute entreprise: une meilleure connaissance de son marché, à la fois celui dans lequel elle se trouve, mais aussi celui où elle est absente.

Le marketing de contenu est devenu un moteur de collecte de données et, avec les nouvelles limitations de la vie privée et des données de parties tierces (third-party data) qui sont mises en place en 2021, cela devient encore plus important.