Skip to content

Le storytelling de marque, le nouveau roi

Un produit ou une marque se doit d’avoir une meilleure histoire que ses compétiteurs à raconter.

Dans les années 60, Roser Reeves introduit le concept de USP (Unique Selling Proposal). À peu près au même moment, en 1955, David Ogilvy mit de l’avant l’importance de l’image de la marque. Plus tard, Bill Bernbach appuya l’idée que la publicité puisse se permettre d’avoir une touche plus légère.

Ces évolutions naturelles se sont déroulées dans des contextes média très différents. Les technologies étaient différentes et l’expérience du consommateur au moment de potentiellement consommer de la publicité l’était tout autant.

Et c’est pourquoi aujourd’hui, je désirais partager avec vous un article de Jack Trout, publicitaire qui mit de l’avant, en 2000, l’importance du storytelling de marque dans le processus publicitaire.

Trout, un vétéran publicitaire, spécialiste de la théorie du positionnement, explique dans son article comment l’évolution de la publicité mène maintenant à une ère du storytelling. À une ère où les marques ne peuvent plus interrompre, mais doivent s’intégrer à l’expérience du consommateur.

Je ne vous apprends rien avec ceci et l’ai martelé très souvent, mais il est très intéressant de le lire de la plume d’un vétéran.

Et c’est là que le contenu prend tout son sens à notre avis. Une marque doit pouvoir être intégrée et pertinente à son auditoire et présentement, en 2016, nous considérons chez Toast que la vidéo est un canal extraordinaire pour le faire.

Voir tous nos articles