Skip to content

Les infolettres du New York Times ont un taux d’ouverture de 70%

Le courriel est un outil fantastique en marketing de contenu, et le New York Times le sait très bien.

Le courriel est parfois vu comme une tactique old school. Quelque chose qui date d’avant les médias sociaux, Medium, la publicité native et les blogues.

C’est vrai, certes, mais ça demeure un outil très puissant dans votre arsenal de marketing de contenu.

Avec quelle autre plateforme pouvez-vous affirmer pouvoir envoyer du contenu à une personne en particulier? Les outils permettent même de personnaliser le contenu pour chaque membre (chose que je ne fais pas dans mes envois).

Le New York Times utilise le marketing par courriel en créant des douzaines d’envois différentes, chacun avec un thème ou sujet spécifique. Plus récemment, ils ont créé de nouveaux envois, en mettant l’accent sur la production d’infolettres très nichées, qui ont un chacune un ton très spécifique (il y en a une sur le chroniqueur Nicholas Kristof par exemple).

Et les résultats sont là. Sur certains envois, ils peuvent obtenir un taux d’ouverture brut (gross open rate) de 70%, soit le nombre total de courriels ouverts divisés par le nombre d’abonnés (le NYT n’a pas partagé le nombre d’ouvertures uniques). Je peux d’ailleurs fièrement vous dire que l’infolettre de Toast Studio a, en moyenne, un taux d’ouverture brut de 75% sur les quelques milliers d’abonnés que nous avons. 😉

Ceci est un exemple concret que si vous envoyez du contenu pertinent à votre audience, elle vous remerciera. Preuve à l’appui: un abonné à une infolettre du NYT est deux fois plus susceptible de devenir un membre payant du Times.

Et au-delà des résultats de l’envoi de ces courriels, la liste des adresses recueillies représente aussi une valeur importante. Elle peut être utilisée de multiples façons, notamment pour la création de listes de reciblage dans vos achats média programmatiques par exemple.

Comment utilisez-vous le courriel dans votre mix marketing? Désirez-vous explorer comment en faire un meilleur usage? Envoyez-nous un court courriel à gravel@gotoast.ca ou donnez-nous un coup de fil et explorons le tout ensemble.

Entre temps, prenez quelques minutes pour lire l’article publié par Digiday, un lien que m’a envoyé ma fiancée la semaine dernière (c’est ce qui arrive quand le couple travaille dans la même industrie) qui donne plus de détails sur la stratégie de marketing par courriel du New York Times.