Skip to content

Les marques reviennent à la publicité traditionnelle

Au cours des dernières années, l’écosystème de la publicité et du marketing a évolué rapidement, et le contexte dans lequel nous nous trouvons actuellement met encore plus de l’avant l’importance d’une communication et d’une publicité basées sur la création d’un lien de confiance.

Nous l’avons tous vécu. Vous recherchez des chaussettes sur le site d’un détaillant local et une heure plus tard, vous êtes ciblé par des chaussettes sur tous les sites et toutes les plateformes que vous visitez, mais pas seulement par le détaillant que vous avez visité, mais par des dizaines d’autres marques et sites dont vous n’avez jamais entendu parler.

C’est comme si la planète entière savait qu’il y a un vide à combler dans votre tiroir à chaussettes.

Ce qui rend ce ciblage encore pire, c’est que beaucoup des marques qui vont vous cibler, la plupart du temps, vous ne les aviez jamais vues jusque là. Vous ne savez rien d’elles, vous ne savez même pas si elles existent vraiment ou, et c’est là l’élément clé, si vous pouvez leur faire confiance.

La confiance est au cœur de toute relation entre une marque et un consommateur. Mais ces dernières années, il a parfois (sinon souvent) été plus important d’obtenir des résultats immédiats, peu importe comment vous atteignez le consommateur, peu importe s’il a entendu parler ou non de vous. Résultats, conversions, revenus.

De plus en plus de marques réalisent qu’il doit y avoir un équilibre entre le marketing de performance (les résultats) et la marque en soi (la relation de confiance).

La confiance en général envers les marques s’est détériorée et je le mentionne souvent dans mes conférences et mes formations : Par défaut, les consommateurs ne font pas confiance à votre marque.

Cette confiance doit être bâtie, gagnée et entretenue.

Avec la mort du cookie et le fait que, dans les années à venir, il sera plus difficile de cibler les consommateurs qui semblent vouloir acheter des chaussettes comme dans l’exemple ci-dessus, les marques doivent développer leur notoriété, générer de la confiance, afin de pouvoir plus facilement atteindre les consommateurs et leur proposer leurs produits. Et si les consommateurs passent par les propriétés numériques de la marque, celle-ci doit pouvoir démontrer qu’elle est digne de confiance, qu’il n’y a pas que le produit ou le service qui soit important, mais qu’il y a aussi une attention au service clientèle, à la qualité, à l’engagement social, etc.

L’établissement de cette relation fait toute la différence.

C’est la raison pour laquelle la publicité traditionnelle semble faire un retour en force dans l’esprit de nombreux marketeurs. Un article de HBR rédigé par Christine Moorman, Megan Ryan et Nader Tavassoli, intitulé « Why Marketers Are Returning to Traditional Advertising », décrit 7 facteurs qui influencent cette tendance :

  1. Sortir de la confusion et du bruit numérique ;
  2. Capitaliser sur la confiance des consommateurs dans la publicité traditionnelle ;
  3. Se préparer au déclin des cookies tiers ;
  4. Exploiter le média en pleine expansion qu’est le podcasting ;
  5. Exploiter l’ascension numérique des médias traditionnels ;
  6. Influencer la marque et le marché ;
  7. Repenser l’efficacité numérique.

Et pourquoi lisez-vous ceci sur une plateforme de Toast ? Parce que c’est exactement ce que fait le contenu. L’équipe dira souvent que le contenu aide à créer la confiance entre une marque et un consommateur. Il crée un lien basé sur la création de valeur (un contenu performant est connu pour apporter une valeur réelle à son public, il ne s’agit pas seulement d’un message de marque).

Comment votre marque peut-elle tirer parti de la combinaison de la publicité traditionnelle et du contenu ? Comment votre mix marketing peut-il inclure ces efforts de construction de la marque ? Nous serions ravis d’en discuter avec vous. Contactez un membre de l’équipe pour organiser une discussion rapide et informelle dès aujourd’hui !