Skip to content

Les secrets scientifiques du storytelling

Il y a quelques semaines j’étais à la conférence Inbound’16, où près de 20 000 experts en marketing se sont rencontrés à Boston pour 4 jours de présentations et discussions sur le contenu et sa puissance dans l’arsenal des ventes et du marketing. Plusieurs de celles-ci étaient fort intéressantes et je voulais en partager une qui le fut tout particulièrement.

 

Dans cette conférence, Amina Moreau (psychologue, athlète et artiste rien de moins) met l’accent sur ce qui rend le storytelling si efficace dans nos efforts de contenu et de persuasion. Il existe beaucoup d’études scientifiques qui démontrent les facteurs pouvant avoir le plus d’influence sur notre audience et Amina nous donne plusieurs actions-clés que nous pouvons appliquer dans nos productions à venir.

Je vous suggère évidemment d’écouter sa présentation (une cinquantaine de minutes), mais voici les grandes lignes de ce que nous pouvons en tirer, directement de ses recherches:

  • Trouvez un angle unique
  • Choisissez un personnage
  • Faites ressortir ses désirs
  • Explorer les conflits l’empêchant de les atteindre
  • Transportez votre audience dans une quête, une histoire

Elle conclut aussi en mettant l’accent sur les 4 P du storytelling :

  1. People (les gens, les personnages)
  2. Plot (l’histoire, le scénario, la quête)
  3. Place (l’environnement, les objets, le temps, la situation)
  4. Purpose (la raison d’être)

Nous avions déjà discuté du cadre scientifique du contenu mémorable dans un billet précédent. Je considère que ces deux sujets se complètent très bien, car ils viennent appuyer le fait qu’il est possible, et même essentiel, de réfléchir à ce qui fera une bonne histoire aux yeux de notre audience, tout en respectant du mieux que l’on peut les objectifs d’affaires des marques avec qui nous travaillons.