Skip to content

Les tendances en consommation média pour 2022

La portée du contenu vidéo (y compris les services d’abonnement) ne cesse de croître et d’évoluer, dépassant désormais la télévision traditionnelle.

Bien évidemment, 2020 a été une année pilier dans la mesure où tant de comportements ont évolué. Certains se sont accélérés, d’autres ont émergé et d’autres encore sont apparus pour ce qu’il semble être juste un certain temps (apparemment, la vente de puzzles a temporairement explosé en 2020).

Si l’on regarde maintenant comment la consommation média ont évolué entre 2020 et 2021, des tendances clés commencent à se dessiner.

Par exemple, pour la première fois, les 55 à 64 ans sont plus nombreux à posséder un téléphone intelligent qu’un ordinateur de bureau ou portable. La possession de tablettes a également diminué.

Cela ne signifie pas que nous assistons à une tendance vers des écrans plus petits, il semble que la tendance soit à la possession de grands écrans ET de petits écrans, avec une fatigue vers les écrans moyens comme les tablettes et ordinateurs portables.

Plus de personnes que jamais possèdent une télévision intelligente (grand écran) et, si l’on ajoute à cela le fait que la possession d’un smartphone reste élevée, les habitudes de consommation de contenu évoluent.

eMarketer a publié son Global Media Intelligence Report 2021 et nous y découvrons que 9 utilisateurs d’Internet âgés entre 16 et 64 ans sur 10 regardent en streaming des contenus vidéo à la demande. C’est énorme.

Et en plus, ils paient pour ce contenu: plus de 8 utilisateurs sur 10 sont abonnés à au moins un service payant (pensez à Netflix, Disney+, etc.).

Ces chiffres sont très intéressants pour les radiodiffuseurs qui élaborent leurs stratégies de diffusion à la demande, mais aussi pour les marques qui tentent de trouver des moyens de percer le bruit avec un contenu pertinent et très attrayant.

Comment votre marque réagit-elle à l’évolution des comportements de vos audiences? Envoyez-moi un courriel à l’adresse gravel@gotoast.ca, je serais ravi de vous entendre.