Skip to content

Les YouTubers et la télévision en 2016

La série factuelle la plus regardée au monde sera animée par un YouTuber.

Avez-vous déjà entendu parler de la série automobile « Top Gear » de la BBC? Lancée en 1977, elle a réellement pris son envol lors d’une refonte en 2002 et je tente personnellement d’en regarder le plus d’épisodes possible depuis quelques années. Elle est extrêmement populaire, mais a souffert d’un scandale dans les derniers mois qui a vu le départ des trois animateurs (qui s’apprêtent d’ailleurs à lancer un spin-off avec Amazon, chose dont je devrai vous parler bientôt).

Les animateurs qui remplaceront le trio ont été annoncés dans les derniers mois, mais un de ceux-ci nous intéresse particulièrement: Chris Harris.

Le connaissez-vous? Peut-être pas, mais ce n’est pas parce qu’il n’a pas fait son bout de chemin. Harris est un YouTuber d’expérience et un journaliste qui couvre l’industrie automobile depuis plusieurs années.

 

En le regardant, vous verrez qu’il ne représente pas l’image habituelle que l’on se fait du YouTuber. C’est un Gen X (ce n’est pas un millennial), dont l’audience est principalement composée de Gen X et Gen Y.

Et c’est ce qui a intéressé la BBC.

 

Dans les dernières années, nous avons pu remarquer une mutation importante dans la façon dont les médias traditionnels perçoivent la portée digitale et les célébrités du web.

Dans l’article d’aujourd’hui, Jan Bruce jette un coup d’oeil sur l’annonce de Top Gear, la nomination de Chris Harris et à quel point ceci est un exemple bien réel de la nouvelle forme que prend l’industrie des médias.

«Bienvenue en 2016, où votre communauté et les réseaux sociaux sont peut-être la clé qui aidera les formats traditionnels et les entreprises de divertissement à rester pertinents.»