L’intérêt mystérieux de YouTube et Facebook pour d’anciens films et émissions

Dans la dernière année, YouTube et Facebook ont obtenu les droits de diffusion d’anciens films et séries télévisées. Voici pourquoi.

Le sujet est pertinent tant pour ceux qui sont dans l’industrie des médias que pour ceux qui sont du côté marketing de contenu.

Vous souvenez-vous de YouTube Red (circa 2015), maintenant devenu YouTube Premium? Avez-vous passé du temps dans l’onglet Facebook Watch depuis son lancement?

Et bien si les réponses sont non à une et/ou à l’autre de ces questions, vous n’êtes pas les seuls et les deux géants tentent présentement différentes tactiques pour attirer leurs utilisateurs vers ces plateformes et pour lesquelles ils désirent mettre de l’avant des séries et des longs-métrages originaux (à-la-Netflix).

Une de ces tactiques est d’obtenir les droits de diffusion (rediffusion serait même plus précis) d’anciennes propriétés populaires n’étant présentement pas disponibles ailleurs (Prime, Netflix, Apple, etc.).

Pensez Rocky, Terminator, Legally Blonde, Buffy the Vampire Slayer, etc.

L’idée? Attirer l’auditoire avec ces propriétés afin de lui “pousser” des productions originales après le visionnement (un peu comme le font les grands réseaux américains afin de bâtir la notoriété d’une nouvelle série).

Simon Owens a rédigé un excellent article sur le sujet, poussant l’analyse un peu plus loin et en donnant différents détails sur la situation actuelle du côté de Facebook Watch et YouTube Premium. Je vous laisse en prendre connaissance et explorer ce qui pourrait être pertinent dans ceci par rapport au contexte spécifique de votre marque.