Skip to content

Marriott veut être le Red Bull de l’industrie hôtelière

La chaîne hôtelière crée un studio de production de contenu pour divertir sa clientèle (et les millennials).

La marque comme média. Tant d’article et de dossiers sur le sujet. Il y a tant de gens qui voient ceci comme étant le futur des médias.

Et, dans un sens, ça fait du sens.

Pour produire et publier du contenu qui rapporte, ça vous prend une audience. Si votre angle est très niché, une petite audience fera l’affaire. Mais sinon, vous aurez besoin d’une grande portée afin que le budget investi fasse du sens.

Marriott prend le pari et lance un département dont la tâche sera la production de contenu, avec l’objectif de rivaliser avec les plus grandes marques « lifestyle. » Ils produiront des séries web, de courts films, des contenus TV, des événements musicaux et des longs-métrages.

Pourquoi le font-ils? Pour attirer la clientèle des nouveaux voyageurs. Une audience très différente de celle du passé, « millennials » pour la plupart, qui est née avec la vidéo sur demande et le contenu (la plupart du temps) gratuit.

Marriott a déjà l’infrastructure pour publier du contenu, avec leurs canaux TV en circuit fermé, les sites internet, les plateformes mobiles, etc. (Ils sont, après tout, la plus grande chaîne hôtelière au monde.)

Mais ils ont aussi un membership à leur programme de loyauté de 45 millions d’individus. Des gens à qu’ils peuvent contacter sur une base régulière. C’est une audience massive à leur disposition.

David Beebe, VP, marketing de contenu, a dit ceci :

« Bien que le contenu ne soit qu’une partie de l’ensemble de l’expérience de voyage que nous fournissons, nous croyons que Marriott peut devenir le plus grand média au niveau du contenu lifestyle touristique, et ce pour la génération à venir. Notre objectif est de produire du contenu engageant qui crée des communautés de gens passionnés par le voyage qui, au final, aura un impact sur les ventes. »

Marc Graser, du côté de Variety, a fait un excellent survol de l’annonce et du plan initial. Un article qui va un peu plus en profondeur sur d’où ils viennent et quels sont les premiers projets. Prenez une minute pour le lire, ça en vaut la peine!