Skip to content

PepsiCo et la monétisation de son contenu

Production de contenu: transformer un centre de coût en centre de profit.

Comme plusieurs autres grandes marques et groupes, PepsiCo a récemment ouvert son studio de production interne. Avec à sa barre une équipe de 7 personnes, il peut créer et publier des contenus courts et longs sur une base quotidienne.

Ce qui le distingue des autres studios internes est la stratégie derrière sa création.

Brad Jakeman, président du Global Beverage Group chez PepsiCo, a une vision assez unique de la façon dont les marques de PepsiCo devraient approcher la production de contenu: faire de l’argent avec le contenu, plutôt qu’en dépenser.

Oui, vous avez bien lu.

L’idée est que si le contenu de marque produit a assez de valeur et qu’il peut intéresser une audience assez grande, il devient un actif qui peut être vendu à des propriétés média et à des éditeurs.

Le but ultime est assez « champ gauche » en effet: « Mon but est que nos grandes marques, qui valent plusieurs milliards de dollars, puissent financer leur propre marketing en utilisant leur équité comme levier pour produire du contenu que nous vendons par la suite et qui peut ainsi être ré-investi pour financer le marketing de ces marques, » dit Jakeman.

Pepsi, Gatorade, Doritos: et si toutes ces marques créaient du contenu que vous aimeriez regarder/lire/consommer, et que vous puissiez le faire sur les propriétés média que vous consultez déjà?

C’est un revirement à 180 degrés, où ceux qui achetaient du média dans le passé sont maintenant dans le marché pour vendre du contenu.

Votre marque pourrait-elle créer de nouveaux revenus avec son contenu? Pourrait-elle devenir une plateforme de contenu elle-même et vendre son contenu à d’autres? Faites-nous signe si vous souhaitez explorer ceci et évaluer comment vous pourriez monétiser votre production de contenu.