Skip to content

Popeye, symbole du marketing de contenu accidentel

Scott Aughtmon est écrivain, stratège d’affaires, consultant, spécialiste de la création de contenu et conférencier. Dans un article publié sur le site Business2community.com, il explique comment le personnage de Popeye est devenu l’emblème du marketing de contenu accidentel.

Popeye a donné l’envie de manger des épinards !

Créé en 1929 par l’Américain Elzie Crisler Segar, Popeye a marqué plusieurs générations. Le personnage a pour caractéristique de prendre des forces extraordinaires lorsqu’il mange des épinards. D’ailleurs, il use et abuse de ce légume champion en vitamines et en fer pour se sortir de situations délicates, mais humoristiques. La première fois que Popeye a fait son apparition, l’Amérique était en pleine dépression.

Fait étonnant raconté par l’auteur, regarder de vieux épisodes de Popeye a suscité en lui l’envie de manger des épinards ! Mieux encore, après quelques recherches, il s’est rendu compte qu’il n’était pas le seul à avoir eu envie d’épinards après avoir regardé un épisode de ce vieux dessin animé.

Les ventes d’épinard ont augmenté de 33 % à travers les États-Unis

Ce phénomène est suffisamment intrigant pour s’y intéresser de près. Ainsi, nous apprenons que les ventes d’épinards avaient augmenté de 33 %, alors que l’Amérique tout entière souffrait de la grande crise. Conscientes que Popeye n’était pas étranger à cet impact, les villes de Crystal City, au Texas, et Alma, en Arkansas, ont chacune érigé une statue du marin. Nous l’aurons compris, ces deux communautés sont spécialisées dans la culture de l’épinard.

Plus incroyable encore, Popeye continue à œuvrer en faveur de ce légume aujourd’hui encore, puisque les ventes vont toujours de bon train. D’ailleurs, quelques entreprises surfent sur la vague. Ainsi, la conserverie Allen Canning produit et décore ses conserves d’épinard avec l’image de Popeye. Citons également Pope Fresh Foods, dont les sachets d’épinard frais arborent la photo du marin borgne.

Est-ce une coïncidence, ou une tentative déguisée de manipulation des consommateurs ?

Devant une telle situation, on peut légitimement se demander si la consommation immodérée d’épinards de Popeye n’est pas un coup marketing parfaitement ficelé. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, non, ce personnage n’a pas été créé par l’industrie de l’épinard. Il n’a pas été créé non plus pour aider à vendre cette plante potagère. D’ailleurs, cette dernière a été choisie un peu par hasard, peut-être parce qu’elle est source de vitamines et de fer. Enfin, chose essentielle, l’article souligne que la baisse de prix des épinards à l’époque n’a en aucun cas favorisé la crise économique de 1929…

Popeye a eu un impact accidentel, mais heureux sur l’industrie des épinards

Si depuis son apparition Popeye a fait augmenter la popularité et les ventes d’épinards aux États-Unis, ceci n’est pas intentionnel. Néanmoins, le phénomène est bel et bien existant, mieux, il est explicable. En effet, nous apprenons qu’il ne s’agit pas d’une affaire de publicité, mais de contenu.

Les créateurs de Popeye ont conçu un contenu extraordinaire, dans lequel l’épinard lui redonne des forces, dans chaque épisode. Sans le savoir, ils ont accidentellement généré un contenu divertissant, élément particulièrement puissant en matière de marketing de contenu !

Comment créer un marketing de contenu qui impacte votre niche ?

Le marketing de contenu est un outil puissant pour atteindre son marché. Afin de bénéficier de toute son efficacité, plusieurs facteurs essentiels sont à prendre en compte :

  • La qualité du contenu
  • Son caractère innovant et divertissant
  • Son autosuffisance
  • La subtilité du message lorsqu’il s’agit de vendre votre produit / service

La qualité du contenu

En misant sur la qualité lorsque vous créez votre contenu, vous lui permettez de s’autosuffire.

Le caractère innovant et divertissant du contenu

Innovez ! Votre contenu doit attirer et divertir vos cibles. Prenez le temps de créer quelque chose de nouveau, qui n’a jamais été vu auparavant.

Vendez, mais subtilement

De nombreux spécialistes du marketing privilégient le produit ou le service à vendre, au détriment de la facette divertissante. Or, le divertissement est essentiel, même plus que le marketing. Équilibrez votre contenu de manière subtile, comme cela a été le cas avec Popeye et ses épinards.

Les géants du divertissement pratiquent cette forme de marketing de contenu

Saviez-vous que Newscorp, Disney, Viacom, Universal Vivendi, Time Warner, Bertelsmann, et Sony pratiquaient cette forme subtile de marketing de contenu ? D’ailleurs, on parle des 7 règles du marketing de contenu. C’est en privilégiant leur public, mais également leur contenu, que ces magnats du divertissement placent leurs produits, tout en douceur.

Concrètement, les leaders de la communication diversifient les canaux à travers lesquels ils diffusent leurs contenus, ainsi que le format de ces contenus. Pour citer l’exemple de Viacom, c’est grâce à un marketing de contenu exceptionnellement efficace que la compagnie a réussi à tirer parti d’Howard Stern.

Viacom et Howard Stern

  • L’émission audio d’Howard Stern est diffusée 50 stations de radio Infinity, propriété de Viacom,
  • L’émission télévisée d’Howard Stern est diffusée chaque semaine sur une chaine appartenant à Viacom, à savoir CBS,
  • L’autobiographie de l’autoproclamé Roi de tous les médias a été publiée par Simon et Schuster, propriété de Viacom,
  • Paramount Pictures, propriété de Viacom, a produit le film basé sur cette autobiographie,
  • Le DVD du film est signé Blockbuster Video, propriété de Viacom

Comment rendre son contenu divertissant ?

Puisqu’il s’agit de privilégier son audience et son contenu, Scott Aughtmon a dressé une liste. Elle reprend les types de contenus qui retiennent généralement l’attention des consommateurs. Ces contenus doivent être calibrés pour :

  • pousser à profiter de la vie, rappeler que rien n’est impossible,
  • donner envie de nous surpasser, rappeler que chaque personne compte,
  • souligner l’importance des notions élémentaires oubliées ou négligées,
  • raconter une histoire et qui se termine de manière inattendue,
  • faire rêver, et encourager à passer à l’action,
  • faire rire ou sourire, surprendre, provoquer des larmes de tristesse ou de joie,
  • révéler des secrets, encourager, rappeler que chacun est unique à sa manière,
  • dire qu’il y a toujours mieux, confirmer nos aspirations, les mettre au défi,
  • éduquer à travers le divertissement,
  • montrer que le plus faible physiquement peut battre le plus fort,
  • donner un point de vue innovant sur des choses banales

Prenez en compte l’un des éléments ci-dessus et votre contenu sera de qualité, autosuffisant, divertissant et innovant.

[Business2Community]

Image: Shutterstock