Skip to content

Pourquoi ne plus poser la question « Que cherchez-vous? »

Nous avons été très occupés cet été chez Toast, à un point tel que le blogue en a pris pour son rhume. Je fais la tentative, du moins pour l’automne, de publier plus régulièrement (remarquez la formulation volontairement vague). Quelqu’un veut parier sur la réussite de cette idée? Ma liste de lecture est bien en vie et je prévois y trouver bien assez de sujets à traiter ici, toujours de façon courte et simple.

Une de mes lectures du jour m’a arrêté sur un paragraphe d’un article discutant du startup Pinterest. (Traduction de moi)

Semil Shah, consultant à Silicon Valley, mentionne que Pinterest capture l’essence de ce qui sera une grande tendance dans le futur: la découverte prendra le dessus sur la recherche [gras de moi]. Il avance que ceci a un potentiel commercial énorme: les gens se font présentement demander ce qu’ils recherchent — bientôt, ils seront aidés dans leur découverte de choses fabuleuses qu’ils ne savaient même pas qu’ils voulaient acheter.

Sur tous projet, dans nos étapes de stratégie et de design, il est important de toujours garder à tête la dimension humaine de l’objectif à atteindre. On ne peut pas tout automatiser et il ne faut pas. Il y a une certaine magie à garder un côté humain (souvent moins dispendieux que je « programmer » l’automatisation d’ailleurs). L’imperfection, le senti, tout ça ramènent le contenu à une dimension humaine, par rapport à laquelle il est plus facile de développer un sentiment d’appartenance.

Guidez vos clients, vos visiteurs. Offrez-leur des pistes, des choix que vous aurez choisis, ne les laissez pas en plan devant un outil-de-recherche-par-sémantique-avancée.

Ad: Oriental Cream

(photo: Ad: Oriental Cream par UH Manoa Library)