Skip to content

Produisez-vous du contenu pour qu’il soit partagé, ou consommé?

Le contenu qui crée le plus d’engagement avec vos audiences est différent du contenu avec lequel elle passe le plus de temps.

Récemment l’entreprise Chartbeat, spécialisée dans l’analyse de trafic (analytics), s’est posée une question intéressante: lisons-nous ce que nous partageons?

Apparemment, pas nécessairement. Il semblerait, selon deux études qu’ils ont analysées, que le contenu avec lequel les gens ont le plus d’engagement est différent du contenu que les gens prennent réellement le temps de lire.

Un contenu qui retient l’attention de votre audience ne sera pas nécessairement viral. Ceci est important, car les résultats que vous en tirerez seront directement liés au facteur de succès, ou pas, de votre production de contenu. En gros, tout revient à votre objectif stratégique initial.

Si votre objectif est de faire grandir ou développer une nouvelle audience, allez-y avec du contenu engageant. Si vous travaillez plutôt sur la rétention et la fidélisation d’une audience existante, allez-y avec du contenu avec lequel les gens passeront le plus de temps.

Bien sûr ceci peut sembler très simple, mais ça ne l’est pas, et il n’y a pas de recette magique. Ce sont des facteurs dont vous devez tenir compte non seulement lors de l’étape de planification de production, mais aussi à l’étape de mesure. C’est une variable à intégrer dans le développement de vos calendriers éditoriaux.

L’article de Chartbeat se concentre sur le temps de lecture et la longueur des articles, mais ce schème de pensée s’applique tout aussi bien à du contenu vidéo.

Je vous laisse lire l’article, mais sentez-vous à l’aise de cliquer sur les liens qu’il contient vers les deux études mentionnées.