Skip to content

Quoi faire dans les semaines à venir

En tant que marketeurs et gestionnaires de marques, nous sommes à une croisée des chemins.

La situation actuelle, la pandémie de COVID-19, force l’ensemble des départements de nos entreprises à se questionner, à ré-évaluer, à re-projeter, et enfin re-planifier.

Si plusieurs se retrouvent avec des revenus en baisse et conséquemment, dans plusieurs cas, des budgets coupés, qu’elle est l’approche à prendre?

Au Canada, la semaine dernière a été la première à être fortement impactée par la situation. Vous n’avez pas beaucoup entendu parler de nous chez Toast car nous avons préféré laisser nos clients et partenaires se coordonner, se questionner, ré-évaluer, re-projeter les fondements de leurs opérations pour les semaines et mois à venir.

Comme plusieurs, nos avons maintenu nos opérations, notre capacité en consultation stratégique, en production, en déploiement de contenu, et nous pouvons lever la main et clamer haut et fort « Présents! » à cette nouvelle étape de re-planification.

Il y a de grandes chances que vos consommateurs et vos audiences vivent présentement de grands stress et de grands chamboulements qui viennent bousculer leurs habitudes.

Leurs priorités ont temporairement changé, eux-mêmes se questionnement, ré-évaluent.

En fonction de votre produit (qu’il soit de consommation, média, ou autre), vous vous devez de vous poser la question sur l’approche que peut prendre votre marque dans une telle situation.

Chose sûre, rien ne sert de tout couper.

Faites une évaluation des campagnes planifiées, mettez un frein à vos automatisations marketing (immédiatement si ce n’est pas déjà fait), et re-planifiez le message que vous adopterez sur les 4-8-12-16 prochaines semaines.

Ce moment est une opportunité pour votre marque d’être présente, d’apporter de la valeur à vos audiences, de démontrer qui elle est, au-delà de ses messages promotionnels.

Dans beaucoup de cas, le marketing de performance ne sera pas approprié, ou même performant, pour un certain temps (en fonction du produit que vous avez).

C’est le moment de jouer la long game. Assurer une présence pertinente de votre marque, ce sont les ventes de l’année prochaine que vous préparez en ce moment. Aucune campagne de performance ne pourra avoir un impact majeur à très court terme.

C’est le moment de préparer le terrain pour l’après-crise.

C’est le moment d’apporter un contenu de pertinence et de vision à vos audiences.

Votre marque en a la capacité.

En conclusion, je vous recommande aussi la lecture de cet éditorial de Mark Ritson, publié chez MarketingWeek, une réflexion sur ce que nous visons présentement en tant que marques, que marketeurs, que dirigeants.