Raconter des histoires comme en 2018

Trucs et astuces pour raconter vos histoires à l’ère des médias sociaux

Chez Toast, nous sommes convaincus que l’ère de l’interruption publicitaire tire à sa fin. Nous avons la mission de transformer les marques en média et d’entamer une vraie conversation entre les marques et leurs clients, que nous appelons “audience”. D’ailleurs, nous nous sommes munis de plusieurs outils et meilleurs pratiques, dont la populaire liste des 10 règles de contenu qu’on peut trouver ici : https://www.gotoast.ca/10-regles-du-marketing-de-contenu-ebook/

Vous avez sûrement entendu dire que vaut mieux dire quelque chose, n’importe quoi, plutôt que de ne rien dire du tout. Nous ne sommes pas d’accord avec cette affirmation. Faire perdre du temps aux gens est la pire des alternatives pour une marque, après bien sûr les mauvaises interruptions publicitaires.

Avez-vous quelque chose à raconter?

Raconter une histoire, c’est l’art de donner former et signification à de l’information qui est, à la base, plate et ennuyante. En contenu de marque, le storytelling est l’outil de persuasion #1 lorsque combiné à une bonne idée et du talent. Peut-être que votre industrie vous semble ennuyante du point de vue du storytelling, mais nous vous confirmons qu’il n’y a pas de mauvais sujets. Tout est dans l’exécution.

Nous tenons toujours pour acquis que les gens sont fondamentalement désintéressés d’entendre parler de vos produits. En contenu de marque, l’astuce est de s’adresser d’abord aux intérêts personnels des gens à travers une de leur corde sensible.
Le storytelling a toujours été le fer-de-lance des stratégies de marketing de contenu. La raison est simple, les gens sont touchés par ce qu’ils reconnaissent, par l’expérience humaine. Tout commence par trouver le ou les points communs entre votre marque/produit et les intérêts de vos clients.

Tel que souligné par Christian Salmon dans son livre Storytelling (https://fr.wikipedia.org/wiki/Storytelling_(livre)), raconter des histoires permet aux marques et produits de se dématérialisé et prendre la parole non pas en fonction de leurs objectifs de vente.

Ne soyez pas cette marque!

Maintenant que vous avez trouvé le point commun, comment raconter?

D’abord la base : si vous n’êtes pas familier avec le schéma narratif tel qu’enseigné, je vous invite à suivre ce lien :
http://www.alloprof.qc.ca/BV/pages/f1050.aspx

Cette méthode, éprouvée des millions de fois depuis Aristote, a fait l’objet de milliers de livres et de variantes. L’un de ceux là, pour ceux qui aiment les lectures courtes, est Save the cat par Blake Snyder. Dans cet ouvrage, l’auteur a trouvé la formule derrière la structure de centaines de films à succès et l’a décortiquée afin d’en tirer un processus facile à suivre. C’est une structure que nous avons souvent utilisée chez Toast. Pour convertir la formule en format court, vous pouvez utiliser le Beat Sheet Calculator ici : http://www.beatsheetcalculator.com/

PLUS >  Les bonnes pratiques du marketing de contenu pour les professions médicales

Le storytelling format snack

Nous utilisons souvent l’analogie de la gastronomie pour illustrer les divers niveaux de communication qu’on peut faire sur les médias sociaux. Par exemple, une série vidéo de fiction premium avec des grands acteurs, c’est comme un repas 5 services. Un mème avec une blague qui se consomme en 5 secondes, c’est l’équivalent d’un snack. D’où l’expression consacrée “snackable content”, le contenu snack.

Est-il possible de raconter des histoires complètes, mais très très courtes? Il s’avère qu’il y des milliers de façons. Le meilleur exemple est la résurgence du GIF comme format pour réagir, commenter ou intervenir en commentaire. Pour y arriver, il faut simplifier au maximum et faire confiance aux connaissances et à l’intelligence du public pour combler les informations manquantes – comme le contexte ou le back story. Si vous pouvez le couper, vous devez le couper. Aussi, prenez pour acquis qu’un contenu autre que texte est souvent accompagné d’une légende, d’un court texte ou d’un titre qui peuvent contextualisé ou combler. Il n’est pas nécessaire de tout dire partout.

Quelques trucs

  • Si votre contenu est un texte, servez-vous du visuel et utilisez des histoires pour donner des exemples.
  • Les humains connectent avec d’autres humains. Privilégiez les histoires avec d’autres humains.
  • Les gens n’achètent pas les marques, mais les attributs et les histoires derrière les marques.
  • Utilisez la tension et le conflit pour créer une quête ou un objectif à atteindre.
  • Privilégiez l’action et la réalité. Les gens préfèrent vivre que voir qu’entendre.
  • Publiez votre contenu à plusieurs endroits.

Quelques exemples

WATCH YOUR STEP 👀🏃🏽 by @alinavalitova

A post shared by Boomerang from Instagram (@boomerangfrominstagram) on