Contenu éducatif : La chaîne YouTube de Primitive Technology

Des chaînes YouTube comme Primitive Technology sont de parfaits exemples de la façon dont un contenu éducatif de longue durée apporte beaucoup de valeur à votre audience. Les marques pourraient faire de même.

Je suis tombé sur la chaîne Primitive Technology YouTube il y a quelques années, par l’intermédiaire de mon fils aîné lorsqu’il m’a suggéré que l’on regarde quelques vidéos ensemble.

Le principe est assez simple. Un homme marche dans les bois et, de ses mains nues et quelques outils rudimentaires qu’il a lui-même fabriqués, construit une fournaise, une maison, une piscine, etc.

Fascinant.

Si vous n’avez pas encore vu certaines de ses créations, je vous invite à le faire dès maintenant.

Mais attention, les vidéos sont longues. Elles n’ont pas de textes parlés (personne ne parle, pas de voix off, rien).

Mais il y a de fortes chances que vous restiez collé à votre écran.

Il s’agit d’un mélange de la tendance à la télévision lente (« Slow TV ») qui a commencé il y a quelques années, combiné avec un contenu éducatif qui vous montre, en détail, comment effectuer une certaine tâche.

En date de janvier 2020, la chaîne YouTube Primitive Technology compte 9,98 millions d’abonnés!

Cela nous indique, à nous les spécialistes du marketing, que la façon dont l’information et le contenu éducatif sont partagés a beaucoup évolué et que les gens ressentent le besoin en contenus qui leur apprennent à faire quelque chose.

Les vidéos de bricolage (style « DIY ») ne sont pas nées d’hier me direz-vous.

Mais le niveau auquel des vidéos comme celle de John Plant de Primitive Technology réussissent à attirer des audiences importantes témoigne du potentiel énorme d’un contenu éducatif de longue durée.

Est-ce que votre marque pourrait faire cela? Y a-t-il un angle mort dans le contenu actuellement proposé à vos clients où votre marque pourrait être celle qui leur enseigne les compétences et les techniques qu’ils cherchent à apprendre?

Christopher Keelty a écrit un article très intéressant sur le sujet et donne d’autres exemples du nombre de chaînes YouTube qui apportent ce genre de valeur sur Internet.

Il est vrai que la quasi-totalité des connaissances humaines est désormais disponible en ligne. Mais il y a de fortes chances qu’il y ait une place pour vous, votre marque.

Vous voulez discuter du contenu éducatif pour votre marque? Contactez avec un expert et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

Soyez prêts pour TikTok, Reels et les autres applications de vidéos courtes

Les applications de vidéos courtes sont à la mode, prenant le monde d’assaut. Votre marque est-elle prête ?

Il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler de TikTok, une application chinoise qui a été téléchargée 1,5 milliard de fois en dehors de son marché domestique (début 2020).

Les applications comme TikTok sont essentiellement des réseaux sociaux de partage de vidéos qui sont utilisés pour créer de courtes vidéos en lip-sync, de comédie et de talents variés. Ces vidéos peuvent durer de 3 à 60 secondes, selon la plateforme. Les utilisateurs sélectionnent une bande sonore (un clip musical, le son d’une autre vidéo sur la plateforme ou un son enregistré, par exemple). C’est pourquoi vous verrez souvent des dizaines, voire des centaines de vidéos qui utilisent exactement la même bande sonore, mais qui sont « rejouées » par d’autres utilisateurs, à leur manière (une chorégraphie ou des mouvements de danse spécifiques sont de bons exemples).

Mais ce n’est pas la seule application qui est née sur le marché chinois autour du buzz de la création de contenu vidéo court pouvant être facilement produit et ensuite partagé.

Kwai est en vogue au Brésil, VMate est en vogue en Inde et Likee est en vogue en Russie et en Asie du Sud-Est.

Les marques commencent à remarquer et plusieurs ont commencé à produire pour une ou plusieurs de ces plateformes.

Publier du contenu sur TikTok et autres plateformes similaires nécessite d’avoir une trame narrative, une approche différente de ce qu’une marque fait sur les autres réseaux sociaux. Votre Story sur Facebook ou Instagram est un excellent début, mais elle n’est peut-être pas exactement ce que la base d’utilisateurs recherche lorsqu’elle passe du temps sur TikTok.

Alors comment votre marque devrait-elle évaluer s’il y a un potentiel pour elle sur ces nouvelles plateformes? Premièrement, créez-vous un compte et passez 5 minutes par jour à regarder ce qui est publié, quels mèmes, défis ou quels types de vidéos semblent bien fonctionner. Suivez certaines marques et regardez ce qu’elles font.

Ces plateformes sont surtout pertinentes pour les marques de biens de consommation, mais il y aura d’autres catégories qui finiront aussi par s’y retrouver.

Si vous voulez en savoir plus sur le secteur des applications de vidéo courtes, prenez le temps de lire l’article détaillé de Wency Chen sur l’état actuel des différents réseaux qui voient le jour, y compris le deuxième test de Facebook dans la catégorie avec Reels au Brésil (après que Lasso ait échoué à avoir un impact réel en 2018).

Mais une chose est sûre, créez-vous un compte sur TikTok, prenez le temps de regarder où les adolescents et les plus jeunes générations passent beaucoup, beaucoup de temps en ce moment. Cela vous permettra d’avoir une meilleure vision de ce qui pourrait être possible pour votre marque.

Souhaitez-vous explorer TikTok et les réseaux de vidéos courtes avec nous? Contactez avec un expert et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

(Un autre) excellent exemple de format de contenu du New York Times

Le New York Times a toujours publié d’excellents contenus interactifs. Ils ont encore relevé la barre avec ce reportage sur le plan du métro de New-York.

Le New York Times est une institution médiatique. Une icône.

Nous les connaissons grâce à leurs reportages de fond, mais aussi, plus récemment, grâce à leur capacité à travailler avec des formats de contenu interactifs de très belle façon.

Cette fois, ils nous racontent l’histoire du plan du métro de New York dans un format très polyvalent : le format story.

De Snapchat à Instagram en passant par Facebook, le format story est en train de devenir une façon très intuitive de raconter une histoire en courtes rafales ou en séquences (cadres).

En utilisant cette approche pour cette histoire, l’équipe du New York Times démontre à quel point les reportages et le contenu peuvent être forts pertinents dans un format qui permet à toute personne de s’y intéresser, de s’y plonger, tout en gardant le contrôle de son expérience.

Vous remarquerez aussi, en expérimentant sur un téléphone mobile ou un ordinateur de bureau, qu’à n’importe quel moment de l’histoire, on peut décider d’arrêter de regarder tout en ayant l’impression d’avoir eu une expérience complète du contenu.

C’est l’empathie des personas à son meilleur.

Certaines personnes voudront avoir une expérience plus longue, mais d’autres voudront simplement effleurer la surface, ne voir que le début par exemple, tout en ayant eu l’impression de vivre une expérience enrichissante et complète.

Pourquoi ne pas prendre quelques minutes pour lire et regarder cette story, cette expérience, et vous demander: y a-t-il des sujets, des piliers ou des thèmes de contenu que votre marque pourrait traiter de manière à ce qu’ils soient pertinents pour plusieurs types de personas ou de lecteurs en même temps ?

Pour explorer les formats interactifs possibles pour votre marque, communiquez avec un expert et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

Quand et comment convertir votre contenu eBook?

Publier du contenu sur votre blog ou votre hub de contenu est une bonne chose. Mais pourquoi pas en tirer encore plus de valeur et de revenus?

Vous en avez déjà vu, des sites web et des éditeurs qui vous invitent à laisser votre adresse courriel pour télécharger un livre blanc ou une étude de cas en format PDF.

On le voit très souvent dans un contexte B2B.

Utilisez-vous cette technique pour recueillir des données sur vos prospects ? Avez-vous déjà pensé à vendre votre livre électronique sur Amazon?

Ryan Biddulph, de Blogging Tips, a publié un article intéressant sur le sujet et j’ai voulu approfondir un peu plus la création de valeur réelle que cela peut avoir.

Il y a deux voies que vous pouvez suivre.

  1. Publication d’un PDF à télécharger sur votre site web, précédé d’un formulaire demandant des informations sur le visiteur.
  2. Publication de votre eBook sur Amazon ou toute autre plate-forme d’auto-édition.

Dans le premier cas, la publication d’une version téléchargeable de votre contenu sur votre site Web est un moyen extrêmement efficace pour faire croître votre audience, recueillir des données et des adresses électroniques (ce qui, je le répète, est LA donnée la plus précieuse que vous pouvez avoir sur une personne, qui bat de loin un «like» sur Facebook !)

En offrant un contenu de qualité premium en échange de certaines informations, vous qualifiez des leads potentiels, des clients ou même des ambassadeurs, selon votre secteur d’activité.

Vous pouvez ainsi convertir votre contenu existant et l’offrir sous forme de fichier PDF téléchargeable, certaines personnes préfèrent imprimer un document et le lire hors ligne.

Vous pouvez également proposer ce contenu en tant que bonus à votre contenu existant, avec une «checklist» ou un modèle Excel pouvant être téléchargés.

Au final, le fait d’offrir un contenu plus long en tant qu’item imprimable est un moyen très efficace d’attirer et de fidéliser une audience.

Si vous voulez potentiellement générer des revenus réels à partir de ce contenu téléchargeable, vous pouvez choisir l’option 2 ci-dessus et le vendre sur Amazon.

Il y a quelques lignes directrices que vous devez respecter, mais un document de 5000 à 10 000 mots signifie une lecture de 30 à 45 minutes, ce qui est une longueur parfaite pour une personne voulant plonger davantage dans un sujet niche.

Il existe plusieurs façons de fidéliser votre public, et la création d’un contenu sous forme eBook téléchargeable de qualité est un excellent moyen de le faire.

Intéressé par la création d’un eBook pour votre marque? Faites-nous savoir et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

Storytelling et nouveaux formats

Avec la multiplication des plateformes et des formats, les marques doivent être en mesure d’adapter leur contenu à de multiples audiences.

Cela ne fait que quelques années que le format Stories est devenu populaire, initialement grâce à Snapchat. Aujourd’hui, de nombreuses marques intègrent ce nouveau format dans leur mix marketing de contenu.

C’est un exemple de la façon dont une marque peut adapter son contenu et son message pour de nouveaux formats et de nouvelles plateformes.

Ce que nous voyons aujourd’hui, ce sont des marques qui utilisent des nouveaux formats verticaux (par exemple) sur d’autres canaux que les plateformes sociales.

Dans un article de Forbes par Paul Talbot, le PDG et cofondateur d’Apester, Moti Cohen, explique comment certains spécialistes du marketing tirent parti de ces nouvelles structures narratives dans le but non seulement d’attirer, mais aussi de retenir l’attention de leur public.

Nous le savons, il est facile d’attirer l’attention des gens. Il est beaucoup plus difficile de garder leur attention et c’est là qu’interviennent l’importance de la qualité narrative et la valeur qu’apporte un contenu.

N’importe qui peut créer et publier du contenu de nos jours, mais combien peuvent vraiment créer une histoire qui garde les gens collés à leur écran.

Chez Toast, nous croyons que nous devons tous avoir la possibilité d’être informés, éduqués et divertis de la meilleure façon possible. C’est pourquoi nous nous efforçons de développer et de produire le meilleur contenu pour y parvenir.

Dans l’article, Cohen mentionne certaines marques qui ont adopté de nouveaux formats, sur leurs propres propriétés (pas seulement les canaux sociaux). Netflix avec un format vertical semblable à une Story pour promouvoir ses émissions ; Variety, Rolling Stone et Marie Claire qui développent des histoires contextuelles de type Instagram dans leur contenu; et plusieurs autres.

Comment votre marque tire-t-elle parti de ces formats? Comment pourraient-ils être intégrés dans vos propres propriétés, comme votre site internet ou votre hub de contenu?

Chez Toast, nous sommes toujours à l’affût des nouvelles approches, des nouveaux formats et des nouvelles structures narratives, en nous assurant de les intégrer dans les tactiques de nos clients et partenaires chaque fois que cela peut résulter en un engagement plus profond et une meilleure mémorisation du message de la marque.

 

 

Quels sont les nouveaux formats narratifs que votre marque pourrait exploiter? Faites-nous signe et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

L’impact de la vidéo longue durée

Des contenus vidéos de longue durée peuvent avoir un impact significatif sur votre audience.

Chez Toast, nos clients nous demandent souvent la durée que devraient avoir leurs contenus (écrits, audios, vidéos). Notre réponse reste toujours la même : « Aussi long que possible, tant que ça reste intéressant. »

Leur réponse à ceci revient souvent à nous dire que leur audience ne regarde pas vraiment leurs contenus de 60 secondes, les gens ne se rendent pas à la fin et il faudrait donc voir à resserrer le tout en un contenu plus court.

« Les gens n’ont plus la capacité d’attention qu’ils avaient, il faut faire plus court. »

C’est faux.

Le cerveau n’a pas vraiment changé au cours des 10 dernières années. Ce qui a changé par contre, c’est l’offre, la quantité de contenu à notre disposition, qui a explosé.

Nous, êtres humains, avons une EXCELLENTE capacité d’attention. Nous sommes capables d’écouter 2 saisons en rafale de Game of Thrones, House of Cards ou District 31.

Quand c’est bon, on reste.

C’est quand le niveau d’intérêt ou la valeur qu’on en retire ne sont pas au rendez-vous qu’on décroche.

« Avec la quantité de contenu à ma disposition, il doit bien avoir quelque chose de mieux que ça… je vais aller voir. »

Et vos contenus, sont-ils assez intéressants ? Apportent-ils assez de valeur ?

Certes, votre marque ne sera pas le prochain Black Mirror ou Tchernobyl, mais il y a là la réelle variable principale qui dicte la capacité d’attention de votre audience : la valeur qu’apporte votre contenu.

Un article publié par l’équipe de Wistia répertorie 7 excellents exemples de marques qui ont joué le pari (et réussi) en produisant des contenus longs (autant uniques qu’épisodiques). Patagonia, ProfitWell, Mailchimp, Airbnb, des marques qui ont trouvé l’angle de contenu qui crée un intérêt et apportent de la valeur à sa clientèle cible et qui ont donc produit des contenus vidéos longs sur le sujet.

Et clarifions une chose, contenus longs n’égalent pas nécessairement grands coûts de production, l’exemple de ProfitWell démontre parfaitement qu’il est possible de produire des contenus plus longs à faible coût.

Je vous invite donc à réfléchir au niveau d’attention que vous décelez présentement chez votre audience et à vous poser la question si l’apport de valeur que vous faites est assez élevé pour stimuler une écoute continue de longue durée. Et si ce n’est pas le cas, quel contenu pourriez-vous produire qui le ferait ?

Vous aimeriez analyser quels angles de contenus pourraient apporter plus de valeur à votre audience? Faites-nous signe et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

Kobo: Les leçons de 10 ans de livre électronique

Jouer dans la cour des grands du contenu, à l’international.

Il y a 10 ans, lors des débuts du livre électronique pour Kobo, plusieurs considérations étaient prises en compte, dont plusieurs qui se sont avérées fausses.

A) Sur leurs téléphones, les gens ne voudraient lire que des contenus courts et amusants. Faux.

B) Les dirigeants de Kobo ont pensé que les livres électroniques attireraient une génération plus jeune. Faux.

C) Les lecteurs voudraient tout faire sur le même appareil, leur téléphone intelligent, et avoir une app de lecture qu’ils pourraient utiliser aux moments opportuns. Faux.

Au final, les lecteurs sont plus âgés que prévu, sont prêts à lire des contenus très longs même sur un appareil électronique, mais le préfèrent dédié à la lecture (la liseuse), de façon à s’échapper de leurs téléphones intelligents!

Ce sont certains des constats que Michael Tamblyn, CEO de Rakuten Kobo, rapporte dans un article publié du côté de Strategy. Avec le 10e anniversaire de Kobo, il s’est replongé dans le pitch initial fait aux investisseurs en 2009 et raconte le chemin parcouru au cours de la dernière décennie.

Une lecture très intéressante pour toute personne œuvrant de près ou de loin en contenu.

Tamblyn, lors de la conférence Futurebook, a discuté des habitudes des lecteurs et de la façon dont les éditeurs essaient de les comprendre. Étrangement, il mentionne aussi Taylor Swift, regardez la vidéo ci-dessous pour comprendre pourquoi.

 

 

Ensuite, lors de sa présentation à la conférence TechTO, Tamblyn nous parle des enjeux inattendus ayant eu un impact sur la croissance internationale de Rakuten Kobo.

 

 

 

Si vous désirez optimiser votre stratégie de contenu, faites-nous signe et planifiez une consultation gratuite avec nos experts chez Toast dès maintenant.

La montée fulgurante des Stories

Les Stories ont pris d’assaut les stratégies de contenu de bon nombre d’annonceurs. En voici un état des lieux.

Plus de 500 millions de comptes utilisent les Stories Instagram chaque jour et 300 millions le font avec les Stories de Facebook et Messenger.

Est-ce que votre marque est présente via ce format? Rejoint-elle ses audiences sur les différentes plateformes qui offrent ce type de tactique?

De plus en plus d’études et d’analyses sont publiées sur les succès que plusieurs ont pu constater grâce aux Stories des plateformes que Facebook possède.

AdWeek a récemment mis en ligne un guide intéressant sur le format, un guide qui présente bon nombre d’exemples concrets d’entreprises telles que Marks & Spencer, HelloFresh, OpenTable et Coca-Cola.

On y retrouve des lignes directrices sur les facteurs de performance de Stories tels que l’utilisation du format vertical, le rythme, le son, les séquences et l’aspect ludique.

L’article est commandité par Facebook, et rédigé par Kay Hsu, directeur global, créativité chez Instagram, donc il penche fortement vers tous les aspects positifs des Stories, mais on y trouve d’excellents exemples desquels votre marque peut s’inspirer.

Si vous désirez explorer le potentiel des Stories pour votre marque, faites-nous signe et planifiez une consultation gratuite avec nos experts chez Toast dès maintenant.

Quel est le rôle de l’imprimé dans votre stratégie de contenu?

L’imprimé n’est pas près de mourir.

 

Au cours des dernières années, AirBNB a lancé son magazine imprimé Airbnbmag, Facebook a lancé Grow, et plusieurs autres marques ont ajouté une dimension imprimée à leur stratégie de contenu.

Plus près de nous, depuis de nombreuses années la SAQ publie un magazine deux à quatre fois par année, CAA publie Touring depuis très longtemps et de nombreux autres explorent la possibilité de publier sur papier, tout comme un client chez Toast qui explore la production d’un livre.

 

Une récente étude de la FIPP et de UPM Communication Papers révèle qu’aux États-Unis, les 25 plus grands magazines rejoignent plus d’adultes que les 25 séries télévisuelles les plus populaires.

 

Et vous, quelle est la place de l’imprimé dans votre stratégie de contenu? L’enjeu de la distribution est évidemment au cœur des considérations budgétaires, mais avez-vous exploré le potentiel que peut apporter la publication d’un magazine ou d’un livre pour votre marque?

 

Et attention ici, pas de PDF. Du. Vrai. Papier.

 

Dans un article de Mediapost, le constat est que plusieurs marques nativement numériques lancent des publications papier sous forme d’extension de leurs canaux de contenu. Le papier est de moins en moins la racine de la marque, mais bien plus une extension de ce qui se fait et ce qui fonctionne sur le numérique. Les publications Allrecipes (Meredith Corporation), thinkMoney (TD Ameritrade) et Porter (Net-A-Porter) en sont d’excellents exemples.

Vous désirez explorer le potentiel de votre marque pour une publication imprimée? Faites-nous signe dès aujourd’hui pour en discuter avec nos experts.

Contenu barré: meilleures pratiques

Ne pas donner accès à tout votre contenu peut contribuer à votre croissance!

Est-ce bar ouvert chez vous?

Tout votre contenu est disponible directement, sans porte d’entrée, prêt à la lecture directe.

C’est bien, car votre indexation pour les moteurs de recherche ne s’en trouve qu’optimisée, votre êtes plus découvrable, votre contenu aussi.

Mais avez-vous déjà pensé barrer certains de vos contenus? Les rendre accessibles si le visiteur vous laisse son adresse courriel?

On voit beaucoup cette pratique dans le cas de téléchargements de e-books, d’études de cas, de whitepapers, etc.

On voit aussi cette pratique dans certains médias, qui rendent l’entièreté de leur contenu disponible que sur abonnement.

Il existe plusieurs façons de barrer son contenu, certaines bonnes, d’autres moins bonnes.

Par exemple, si vous avez demandez l’adresse courriel d’un de vos visiteurs afin de lui donner accès à une vidéo, un PDF téléchargeable ou tout autre contenu, ce contenu devra valoir la peine, avoir de la valeur et donner la perception que d’avoir donné de l’information personnelle valait bien la peine.

Dans un article publié du côté de Business2Community, Jared Atchison présente une liste de plusieurs pratiques possibles avec le contenu barré et les raisons pour lesquelles vous pourriez décider d’avoir recours à cette pratique pour certains actifs que vous avez à votre disposition.

Cette pratique vous permet de faire croître votre liste de courriels, votre liste d’envoi, un canal de communication que vous possédez réellement (contrairement à vos abonnés sur les réseaux sociaux, qui ne vous appartiennent pas vraiment) et qui crée une réelle valeur dans votre organisation.

Et si vous désirez explorer plus en détail l’utilisation de contenu barré, contactez-nous et nous pourrons échanger sur le sujet.