[Guide] Optimiser sa stratégie de contenu pour 2021

Un processus simple, en 5 étapes, vous permettant de résoudre les enjeux et les freins dans votre stratégie de contenu 2021

Vous avez déjà une stratégie de contenu en place. Qu’elle soit entièrement documentée ou qu’elle soit exécutée de façon plus ad-hoc, votre marque produit et distribue déjà du contenu.

Elle est présente sur les réseaux sociaux et s’est bâti une audience au fil du temps.

(Si votre marque ne produit pas de contenu ou n’est pas présente sur les réseaux sociaux, téléchargez notre guide de travail sur la stratégie de contenu afin de bâtir un cadre bien défini sur les façons dont votre marque peut se démarquer dans le marché grâce au marketing de contenu.)

Cependant, avez-vous le sentiment qu’il y a différents éléments de cette stratégie qui pourraient être améliorés?

Un grand nombre de clients avec nous travaillons avaient déjà une méthode de travail, une approche en place en termes de stratégie, production et distribution de contenu lorsqu’ils ont fait appel à nous.

La clé est de définir quels sont les chantiers d’amélioration et d’optimisation à mettre en place.

Dans son livre Principles, Ray Dalio présente son processus en 5 étapes afin d’obtenir les résultats désirés dans tout aspect de la vie, dans une philosophie d’amélioration continue. Ça peut sembler un peu ésotérique de le dire ainsi, mais c’est un processus si simple et si puissant qu’il peut en effet être appliqué à toutes les sphères de notre quotidien, incluant votre stratégie de contenu.

En gros, le processus se résume à 5 étapes-clés:

  1. Avoir des objectifs clairs
  2. Identifier les problèmes ou les freins
  3. Diagnostiquer les problèmes et leur cause fondamentale
  4. Bâtir un plan
  5. Exécuter le plan

C’est exactement la séquence de réflexion à faire lorsque vous désirez améliorer et optimiser votre stratégie de contenu.

 

Vous pouvez télécharger notre gabarit d’optimisation de stratégie de contenu pour vous accompagner.

Téléchargez le gabarit Excel sur l'optimisation de la stratégie de contenu

 

1. Avoir des objectifs clairs

La première étape de tout plan est de connaître la destination, l’objectif. Être en mesure de savoir pourquoi nous faisons ce que nous faisons.

Votre stratégie de contenu a-t-elle des objectifs clairs?

La première étape pour l’améliorer est de faire l’inventaire et la liste de ces objectifs. Quels sont-ils? Sont-ils mesurables et chiffrés? Sont-ils S.M.A.R.T.?

Le premier chapitre de notre guide de travail sur la stratégie de contenu est entièrement dédié à l’élaboration des objectifs et indicateurs de performance de votre stratégie de contenu.

Si votre stratégie actuelle n’a pas d’objectifs bien définis, c’est le moment de le faire. Ce sont ces objectifs qui vous permettront de savoir si vos actions et vos initiatives servent réellement votre marque.

Si vous travaillez déjà avec des objectifs et des indicateurs de performance, faites-en la liste et posez-vous la question, pour chacun, s’ils sont encore pertinents, s’ils doivent être éliminés, ou s’ils doivent être remplacés par un nouvel objectif.

Votre entreprise, votre marque évolue, et vos objectifs devraient aussi.

 

2. Identifier les problèmes ou les freins

À cette étape, l’intention est de bâtir une liste des problèmes et des freins présents dans votre stratégie de contenu.

Avec une liste d’objectifs à jour, vous êtes ainsi en mesure d’évaluer ce qui vous empêche de les atteindre et d’avoir une stratégie de contenu 100% performante.

Vous pouvez bâtir votre liste en 4 étapes:

  1. Faites d’abord la liste de l’ensemble des initiatives de contenu que vous faites chaque semaine, chaque mois, etc. Vous devriez être en mesure d’associer chaque initiative à un de vos objectifs. Si ce n’est pas le cas, marquez cette initiative comme étant problématique et ajoutez-la dans la liste des problèmes et freins. Elle ne sert pas votre stratégie, car elle n’apporte rien à la destination que vous désirez atteindre.
  2. Reprenez par la suite votre liste d’objectifs et évaluez ceux pour lesquels vous n’avez pas d’initiatives concrètes qui contribuent à l’atteinte de cet objectif. Une fois de plus, notez ces situations (si vous en avez) dans la liste des problèmes et des freins.
  3. Ensuite, pour chaque objectif ayant des initiatives associées, évaluez si vous croyez qu’il soit possible d’atteindre l’objectif à l’aide des tactiques énumérées, si ce n’est pas le cas, ajoutez cet objectif à la liste des problèmes et freins en notant le fait que les efforts déployés ne semblent pas suffisants.
  4. Enfin, prenez note dans votre liste de tout enjeu que vous avez constaté dans l’exécution actuelle de votre stratégie de contenu. Ceux-ci peuvent au niveau organisationnel (manque de ressources), au niveau des processus (délais trop longs, complexité d’approbation, enjeux de qualité, etc.) ou même au niveau créatif (manque d’idées par exemple).

Au terme de ces 4 étapes d’analyse, vous vous retrouverez avec une liste de problèmes, de freins à résoudre, entièrement basée sur vos objectifs de base.

 

3. Diagnostiquer les problèmes et leur cause fondamentale

Avec une liste de problèmes, il peut souvent être très tentant d’en trouver immédiatement la solution et de démarrer la nouvelle approche le plus rapidement possible.

Cependant, il faut prendre un court temps d’arrêt et pour chaque problème ou frein noté à l’étape précédente, analyser sa cause, sa racine, sa source réelle.

Un problème peut souvent en cacher un autre et régler trop rapidement un enjeu pourrait en fait qu’être un band-aid sur une problématique plus profonde.

Donc à cette étape, pour chaque élément de votre liste, notez la cause réelle de l’enjeu, du problème, du frein.

Dans beaucoup de cas, ce sera assez évident, mais dans certains autres, vous découvrirez peut-être qu’à la racine de plusieurs problèmes se trouve la même cause à régler.

 

4. Bâtir un plan

Maintenant que vous connaissez chaque enjeu de votre stratégie de contenu, il est possible de monter un plan afin de le résoudre.

Devrez-vous publier sur de nouveaux canaux afin de rejoindre de nouvelles audiences?

Devrez-vous travailler sur de nouveaux contenus afin d’accompagner vos consommateurs dans une étape du user journey qui n’était pas considérée par votre stratégie de contenu jusqu’à maintenant?

Allez-vous intégrer un nouvel indicateur de performance dans vos rapports mensuels afin de mieux mesurer l’impact d’initiatives de contenu ayant un impact sur le plan quinquennal de l’entreprise?

Vous devriez être en mesure d’avoir une idée assez claire de ce qui doit être fait afin d’améliorer et optimiser votre stratégie de contenu. C’est le moment de définir ce qui sera différent dans les semaines et mois à venir dans votre quotidien.

 

5. Exécuter le plan

Dans certains cas, votre plan sera assez volumineux et comprendra bon nombre de chantiers à mettre en place.

Tout ne pourra pas être fait Jour 1, c’est pratiquement évident.

C’est le moment de fixer des priorités et placer chaque élément du plan dans le temps.

Il nous est arrivé de travailler avec des clients où il y avait tant d’améliorations à faire que ça aurait pu faire peur et sembler être une montagne insurmontable. Mais en priorisant et en acceptant que tout ne soit pas réglé dès le prochain trimestre, tout semble possible.

 

Conclusion

Cette boucle d’amélioration continue, vous devriez toujours la garder près de vous et repasser par ses étapes sur une base régulière. Plus vous la consulterez souvent, moins grands seront les pas à faire afin d’améliorer et optimiser votre stratégie de contenu.

Téléchargez dès aujourd’hui notre gabarit Excel sur l’optimisation de votre stratégie de contenu:

 

Téléchargez le gabarit Excel sur l'optimisation de la stratégie de contenu

 

Et si vous désirez aller encore plus loin et avez besoin d’inspiration, téléchargez notre guide travail sur la stratégie de contenu!

Bonne amélioration!

 

Quand et comment convertir votre contenu eBook?

Publier du contenu sur votre blog ou votre hub de contenu est une bonne chose. Mais pourquoi pas en tirer encore plus de valeur et de revenus?

Vous en avez déjà vu, des sites web et des éditeurs qui vous invitent à laisser votre adresse courriel pour télécharger un livre blanc ou une étude de cas en format PDF.

On le voit très souvent dans un contexte B2B.

Utilisez-vous cette technique pour recueillir des données sur vos prospects ? Avez-vous déjà pensé à vendre votre livre électronique sur Amazon?

Ryan Biddulph, de Blogging Tips, a publié un article intéressant sur le sujet et j’ai voulu approfondir un peu plus la création de valeur réelle que cela peut avoir.

Il y a deux voies que vous pouvez suivre.

  1. Publication d’un PDF à télécharger sur votre site web, précédé d’un formulaire demandant des informations sur le visiteur.
  2. Publication de votre eBook sur Amazon ou toute autre plate-forme d’auto-édition.

Dans le premier cas, la publication d’une version téléchargeable de votre contenu sur votre site Web est un moyen extrêmement efficace pour faire croître votre audience, recueillir des données et des adresses électroniques (ce qui, je le répète, est LA donnée la plus précieuse que vous pouvez avoir sur une personne, qui bat de loin un «like» sur Facebook !)

En offrant un contenu de qualité premium en échange de certaines informations, vous qualifiez des leads potentiels, des clients ou même des ambassadeurs, selon votre secteur d’activité.

Vous pouvez ainsi convertir votre contenu existant et l’offrir sous forme de fichier PDF téléchargeable, certaines personnes préfèrent imprimer un document et le lire hors ligne.

Vous pouvez également proposer ce contenu en tant que bonus à votre contenu existant, avec une «checklist» ou un modèle Excel pouvant être téléchargés.

Au final, le fait d’offrir un contenu plus long en tant qu’item imprimable est un moyen très efficace d’attirer et de fidéliser une audience.

Si vous voulez potentiellement générer des revenus réels à partir de ce contenu téléchargeable, vous pouvez choisir l’option 2 ci-dessus et le vendre sur Amazon.

Il y a quelques lignes directrices que vous devez respecter, mais un document de 5000 à 10 000 mots signifie une lecture de 30 à 45 minutes, ce qui est une longueur parfaite pour une personne voulant plonger davantage dans un sujet niche.

Il existe plusieurs façons de fidéliser votre public, et la création d’un contenu sous forme eBook téléchargeable de qualité est un excellent moyen de le faire.

Intéressé par la création d’un eBook pour votre marque? Faites-nous savoir et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

Comment supprimer vos anciens contenus sans crainte

Aidez les moteurs de recherche à comprendre ce que vous représentez et à diriger les gens vers le bon endroit.

 

Lorsqu’une personne effectue une recherche Google dans votre secteur d’activité, votre site pourrait (on l’espère) bien être pris en compte. À ce stade, l’algorithme doit décider quelle page inclure dans les résultats.

Cela signifie que si vous avez 7 articles répartis sur les 5 dernières années qui parlent exactement du même gadget ou sujet, lequel Google devrait-il montrer dans ses résultats?

Vous pourriez vous retrouver avec un trafic organique inférieur à votre potentiel à cause de cela.

Et si, dans votre contenu, vous écrivez non seulement sur la décoration intérieure, mais aussi sur les hypothèques et l’entretien de maison, votre site est-il vraiment la meilleure source d’information sur les dernières tendances en matière de design de salle de bains?

C’est là qu’intervient l’élagage du contenu (« Content pruning »).

« L’élagage de contenu est le processus qui consiste à effectuer un audit de contenu et à supprimer, mettre à jour, consolider et/ou rediriger les pages de faible valeur sur votre site. » (source : Hubspot)

Ce type d’initiative devrait faire partie de l’hygiène régulière qui est incluse dans votre programme de contenu. Elle permet d’assurer d’avoir le meilleur contenu possible et en vous assurant d’expliquer très clairement ce que vous êtes aux algorithmes qui peuplent maintenant notre monde.

Aja Frost, de Hubspot, a écrit un long et complet guide sur la façon de procéder pour faire un peu de Marie Kondo sur votre site Web.

Elle explique quels outils vous pouvez utiliser pour trouver quels actifs de contenu ne génèrent pas de valeur réelle et pourraient être supprimés ou combinés avec d’autres contenus pour former une pièce de forme plus longue (par exemple).

Le processus vous permet également de voir quelles pages génèrent du trafic mais peuvent ne plus être d’actualité (n’apportant pas le maximum de valeur à votre audience). C’est là que vous pouvez entrer et mettre à jour le contenu avec quelques paragraphes supplémentaires ou mettre à jour son vocabulaire ou tout autre élément qui permettra d’être à la hauteur des normes actuelles.

L’objectif est de s’assurer que votre contenu n’est pas seulement optimisé par actifs individuels, mais aussi dans son ensemble afin que Google et et les autres algorithmes puissent vraiment avoir une vue claire sur quand et où envoyer des visiteurs vers vous.

Alors, quand est prévue votre prochaine initiative d’élagage de contenu? Faites-nous signe et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.