?Pourquoi « The Great British Bake Off » fonctionne depuis 10 ans

10 ans plus tard, «The Great British Bake Off» peut nous apprendre bien des choses sur le marketing de contenu et sur les propriétés télévisuelles à succès.

Dans cette publication, je veux vous expliquer comment «The Great British Bake Off» a toujours été une propriété télévisuelle à succès, mais aussi, par ricochet, vous montrer comment le groupe médiatique Quartz plonge profondément à l’intérieur de multiples sujets avec sa série « Quartz Obsession », qui s’est avérée être la source de cette couverture de l’histoire des 10 saisons de la série télévisée anglaise.

L’article de Quartz se penche sur l’histoire de la série, sur son évolution, mais aussi sur ce qui la rend si populaire.

Ce qui est remarquable, c’est que même s’il s’agit d’une émission de télé-réalité au sens le plus traditionnel du terme, il s’agit d’une compétition qui s’articule autour d’une atmosphère très positive. Les concurrents s’entraident, prennent une bouchée ensemble et semblent vouloir fondamentalement que tout le monde ait du succès.

C’est ce qu’on peut vraiment appeler du contenu « feel-good ».

De plus, au cours de ses 10 saisons, peu de choses ont changé. Et c’est cette cohérence qui a permis à l’émission de conserver une audience de fans enthousiastes, tout en facilitant l’introduction de nouveaux téléspectateurs pour découvrir ce qui est série populaire dès les derniers épisodes, mais aussi en leur permettant de se faire du « binge watching » grâce à un récent partenariat avec Netflix.

Chez Toast, nous sommes toujours à l’affût des nouveaux formats et émissions populaires diffusés ici et à l’étranger, mais nous prenons aussi grand soin d’analyser ce qui fait le succès des propriétés de longue date.

Nous appliquons également ce réflexe lorsque nous essayons de déterminer quel type de contenu conviendrait le mieux à l’audience d’une marque ou d’un client. Dans de tels cas, nous voyons grâce à des comparables tels que « The Great British Bake Off », qui pronent la positivité, la serviabilité, la camaraderie et la cohérence, sont des éléments clés de ce qui peut faire une excellente série de divertissement de marque.

Mais maintenant, c’est votre tour. Découvrez «The Great British Bake Off» et posez-vous la question : Que puis-je apprendre sur la façon dont ce format est construit?

Et dans la foulée, découvrez comment la série « Quartz Obsession » est structurée et comment ils s’amusent à bâtir ces immersions dans des sujets d’une grande variété.

Curieux d’explorer les possibilités de divertissement de marque pour votre marque? Faites-nous savoir et planifiez une consultation avec nos experts chez Toast dès maintenant.

Meilleures pratiques : le guide de style de Mailchimp

Depuis 2015, Mailchimp a rendu son guide de style disponible en ligne, devenant une inspiration pour plusieurs.

Utilisez-vous Mailchimp? La plateforme d’envoi de courriel de masse est l’une des plus populaires depuis de nombreuses années. Sa facilité d’utilisation en fait le choix d’un très grand nombre de petites et moyennes entreprises.

Si vous avez déjà expérimenté la plateforme, vous avez peut-être remarqué qu’elle a une personnalité. Dans son interface, ses courriels, ses documents d’aide, Mailchimp a un ton bien à elle, une façon de parler qui lui est propre.

Ce ton et cette voix sont documentés dans un guide de style entièrement disponible en ligne, publiquement, sous licence Creative Commons.

Robert Mills, de GatherContent, s’est entretenu avec Erin Crews de Mailchimp au sujet de leur guide de style, sa structure, son utilisation, etc.

L’article va en profondeur sur ce qui fait d’un guide de style comme celui-ci un outil essentiel dans l’ensemble de l’organisation, pas seulement auprès des rédacteurs et de l’équipe marketing.

Comme Erin le mentionne, le guide est très utilisé par les équipes « non-contenu », comme les designers et les développeurs, car il leur permet de s’assurer que leur travail reste fidèle à la marque.

Évidemment, chez Toast, nous croyons que toute marque se doit d’avoir un guide de style. Il n’est pas nécessaire qu’il soit aussi complet et volumineux que celui de Mailchimp, mais toute base permettant d’assurer un alignement et une capacité de croissance est un excellent départ, car:

  1. Votre guide de style se doit de faire en sorte que votre contenu ait toujours la même voix, la même tonalité.
  2. Votre guide de style se doit aussi de vous permettre d’éventuellement augmenter la cadence de production des contenus, d’assurer que dans la croissance de votre organisation, votre contenu reste fidèle à votre marque.

Vous désirez développer un guide de style pour votre marque? Contactez-nous et nous pourrons échanger sur le sujet.

Le ton et les émojis

Depuis les 🙂 dans les années 90. Il y a toute une histoire!

Il est rare que dans une langue, on ait la chance d’avoir à notre disposition un nouveau lot de lettres. Est-ce que les émojis pourraient vraiment être considérés comme de nouveaux caractères?

Laissons les linguistes en débattre.

Cependant, pour nous, d’un point de vue de créateurs de contenu, l’avènement des émojis a définitivement permis d’apporter facilement certaines nuances à des textes qui auraient pu être mal interprétés et a ouvert la porte à toutes sortes d’utilisations plus originales les unes que les autres.

Ces petits caractères ont définitivement pris l’assaut des réseaux sociaux, mais sont également présents dans des communiqués de presse et dans des courriels corporatifs.

Les emojis sont une des caractéristiques de l’ère du numérique et sont maintenant utilisés à l’intérieur de notre quotidien.

Les différentes plateformes, par exemple, IOS, vont même produire de nouveaux émojis à chaque mise à jour des logiciels. Arielle Pardes de Wired a publié un très bon article sur l’historique des émojis et leur signification dans les communications d’aujourd’hui.

 

 

Un autre article à regarder serait celui de AppInstitute qui fait une ligne du temps illustrée qui retrace les différents moments forts de ces caractères. Je vous invite à lire ces articles pour en savoir plus sur les débuts de ces petites images.

Ce qui est encore plus surprenant, c’est que ces petites icônes sont utilisées par des individus de tous les âges et qu’ils s’adaptent à notre société.

Les plateformes tentent même,  de plus en plus de produire des émojis qui sont plus inclusifs et ouverts, pour répondre à des critiques sociales.

À suivre avec la prochaine mise à jour !