La méthode “Tasty” et sa domination du monde

Les vidéos de Tasty ont été visionnées environ 1,1 milliard de fois au mois de juin 2017.

Si vous aviez à décrire comment produire la vidéo d’une recette destinée à Facebook, comment le feriez-vous? Il y a de bonnes chances que votre description implique une prise de vue de haut, des plans accélérés et un peu de texte.

C’est la méthode Tasty.

Lancée en juillet 2015, la page Facebook de Tasty compte maintenant 87 millions de fans (je n’arrive pas à me défaire de ce vocabulaire pour parler de la taille d’une page Facebook…).

La méthode Tasty est née d’un changement d’algorithme de la part de Facebook qui faisait en sorte que, suite à des tests et recherches de l’équipe de Buzzfeed, les vidéos de 40 secondes étaient celles qui avaient le plus de potentiel viral.

L’équipe interne, nommée « FB40 », a ainsi établi que des vidéos de recettes, accélérées, étaient d’excellentes candidates pour percer le nouveau défi algorithmique lancé par Facebook.

Ainsi est née la page Tasty, sous marque de Buzzfeed.

De nos jours, toutes les marques en alimentation se sont inspirées (lire: ont copié) le modèle à un moment ou un autre (nous en sommes coupables chez Toast!). Et ça fonctionne.

Farhad Manjoo, du New York Times, a récemment visité les installations de la marque, où une demi-douzaine de stations culinaires sont alignées dans un grand studio où les vidéos sont tournées. Des producteurs sont en charge de la conception, réalisation et livraison des capsules dans leur ensemble, clé en main.

PLUS >  Contenu en direct: comment valider et vérifier?

L’obsession légendaire de Buzzfeed (et donc Tasty) sur la performance fait en sorte que lorsqu’un producteur découvre qu’une approche particulière de montage génère un nombre substantiel de visionnements, cette approche est appliquée et ré-appliquée ad nauseam jusqu’à épuisement de l’audience ou jusqu’à ce qu’une nouvelle « twist » soit découverte.

Par exemple, récemment, une productrice a fait l’essai de mettre le « money shot », le produit final, en début de capsule plutôt qu’à la fin et ils ont réalisé que ça contribuait grandement au succès des recettes où le produit est « beau. »

Et c’est donc maintenant une pratique que la plupart des producteurs de Tasty appliquent.

L’article du New York Times est rempli d’information très intéressante sur le fait que la marque semble dominer le monde du Facebook culinaire. Une lecture qui saura vous allumer sur la façon dont cette marque a su tirer le plus grand profit possible de ses vidéos.

Et pourquoi pas ne pas vous inspirer de leur culture orientée performance pour votre propre marque? Si vous avez le sentiment que la performance vidéo n’est pas au coeur des budgets que vous y accordez, faites-moi signe et nous pourrons en discuter avec nos experts chez Toast.