Skip to content

Voici pourquoi les propriétés nées sur le web sont le futur de la TV

Il est clair que ces propriétés font les choses différemment des propriétés télévisuelles.

La semaine dernière, nous avons tourné le premier (de plusieurs nous l’espérons) spécial télévisé d’une heure d’une série que nous produisons, Miss Chic Tonique.

Une propriété qui est née sur le web, qui a depuis un franc succès et qui était prête pour la télévision.

Pour nous, chez Toast, ceci représente le futur de la télévision. Des propriétés qui vivent sur de multiples plateformes, incluant la télévision, mais dont la réelle valeur ne dépend pas des cotes d’écoute.

Cette propriété a démarré sous la plume de deux blogueuses passionnées. S’y est par la suite ajoutée une série jeunesse distribuée exclusivement sur le web. Et elle a maintenant son propre spécial de Noël d’une heure à la télévision.

Que s’est-il passé? Voyons voir.

L’article d’aujourd’hui plonge dans le coeur de ce type de propriétés. Et ce qui les différentie des propriétés télévisuelles plus traditionnelles.

Nous sommes particulièrement en accord avec les experts qui interviennent dans l’article sur 5 points qui différentient les deux types de propriétés :

  1. La valeur de production a explosé (mais pas les budgets)
  2. Elles attaquent réellement les enjeux de monétisation
  3. La plupart ont une audience built-in
  4. Un contenu plus risqué, sans les contraintes d’un diffuseur traditionnel
  5. Tout le monde désire que tout le monde réussisse

J’aime particulièrement les #1, #3 et #4.

Je vous invite à lire l’article, il va plus loin dans le détail de chacun des facteurs ci-dessus, citant notamment plusieurs exemples de telles propriétés.