Skip to content

Y a-t-il encore de la place pour votre contenu?

Créer un meilleur contenu que celui qui existe déjà est de plus en plus difficile chaque année.

Si vous avez travaillé sur votre calendrier éditorial annuel, vos concepts télévisuels originaux ou tout autre type de plan de contenu ces dernières semaines et ces derniers mois, vous avez dû remarquer qu’il y a BEAUCOUP de contenu qui a été publié, dans votre secteur d’activité spécifique!

(Je ne sais même pas quel est votre secteur, mais la surcharge de contenu est bien réelle dans chaque branche de chaque entreprise).

En fonction de votre situation spécifique, la question que vous devez vous poser est la suivante : comment mon contenu va-t-il être distribué, dans quelle mesure doit-il être différent?

Si les gens vont entrer en contact avec votre contenu par ce que j’appelle une «distribution manuelle» (envoyé dans une infolettre, publiée sur les médias sociaux, diffusée par un groupe média, etc.), votre contenu n’aura pas besoin de viser la même unicité que si votre stratégie repose sur l’inbound et la recherche (où les gens découvriront votre contenu parce qu’il arrive en tête comme étant la meilleure source sur un sujet spécifique, pensez aux moteurs de recherche, les recommandations de Netflix pour un documentaire, etc.)

C’est là que votre stratégie doit s’aligner par rapport à ces deux situations.

Si votre contexte se trouve dans la seconde, la notion de « contenu 10x » peut vous intéresser. C’est un contenu qui est 10 fois meilleur que la meilleure source actuelle sur le sujet.

Michael Brenner, fondateur de l’agence de contenu Marketing Insider Group, a récemment publié un article complet sur le sujet du contenu 10x. Il décrit les processus, les efforts et les approches nécessaires à la création de contenus 10x. Je vous invite à lire l’article, et à vous poser la question: quelle est ma situation, quel type de distribution je vise et quel type de contenu dois-je produire?