Skip to content

YouTube finance 60 nouvelles « chaînes » à l’international

YouTube passe en troisième vitesse avec le lancement de nouvelles chaînes.
Il y a environ un an, YouTube lançait une série de « chaînes » sur sa plateforme en finançant la production de contenus originaux destinés à être diffusés sur sa plateforme.

Un an plus tard, soit cette semaine, elle annonce qu’elle lance 60 nouvelles chaînes destinées à trois marchés précis : L’Angleterre, l’Allemagne et la France. Pas de contenus visant spécifiquement le Canada, mais nous avons accès aux productions des États-Unis (les chaînes lancées l’an dernier).

La première année a-t-elle prouvé que le tout est voué au succès? Il est intéressant de noter que sur la centaine de chaînes lancées en 2011, une vingtaine ont plus d’un million de visionnements par semaine. Ce n’est pas rien. Mais est-ce un gage de rentabilité? (car après tout, c’est ce qu’on vise tous non?)

Ce qui pourrait réellement faire la différence est ceci : YouTube vise le développement des auditoires. Ceci signifie qu’ils vont offrir aux propriétaires de « chaînes » un revenu prévisible sur plusieurs années, indépendant du nombre de visionnements. Ceci permettra aux créateurs de contenu de se concentrer à développer un auditoire fidèle plutôt que de se baser sur des « quickies » à saveur virale.

L’article de cette semaine présente une entrevue réalisée par AllThingsD avec Robert Kyncl, l’architecte de toute cette stratégie.

LIRE L’ENTREVUE >